Juste après ces deux matchs amicaux, l’organisateur Bob Makandalele, l’encadreur principal l’espagnol César, l’Ambassadeur du tournoi Valentin Mulongoy ainsi que le Père biologique de la star congolaise, Cédric Bakambu, représentant personnel de son fils qui était le parrain de ce tournoi, ont été devant la presse au Stade Municipal de Delvaux pour faire le point de ce tournoi qui a réuni plus de 800 jeunes footballeurs.

Ça y est! Les 22 acteurs qui vont participer au tournoi de football « Dubaï Super Cup » sont désormais connus depuis ce samedi 6 avril 2019 où les organisateurs ont clôturé ces échéances d’une semaine avec deux matchs amicaux au terrain synthétique de l’école de foot « UJANA« , après le tournoi « Kinshasa International Cup« .

Les meilleurs sont sélectionnés

A la question de savoir si ce groupe de 22 joueurs sélectionnés sont vraiment les meilleurs du tournoi, Bob Makandalele a indiqué que la sélection a été faite par méritocratie bien qu’il ne manque pas de failles.

« L’oeuvre humaine ne manque pas d’imperfections, nous ne pouvons pas affirmer à 100% que ceux qui sont sélectionnés sont plus meilleurs que ceux qui ne les sont pas, du moins les coachs ont fait de leur possible pour nous faire sortir du lot ces 22 joueurs basés sur la méritocratie« , a-t-il précisé.

Les espagnols épatés!

Pour leur première fois de descendre en Afrique, les encadreurs espagnols ont été épatés du niveau des talents des jeunes congolais et promettent d’y revenir pour déceler encore les autres : « Au nom de toute mon équipe, nous avons été très épatés par la qualité que nous avons rencontrée ici. C’est un travail que nous avons l’habitude de faire en Europe, mais ce que nous avons vu ici au Congo, c’est différent. Cest une fois de plus une motivation pour nous. Il y a du talent dans ce pays », a lâché César.

Dubaï, la prise en charge assurée!

Invités à un tournoi international à Dubaï du 15 au 18 avril 2019, aucun de ces 22 athlètes va dépenser de son argent pour une quelconque démarche. L’organisateur, les partenaires et le parrain « Cédric Bakambu » prendront tout en charge.

« Tous ces enfants seront totalement pris en charge. Notre parrain Cédric Bakambu a tout prévu pour eux. C’est à cause de leurs talents qu’ils vont bénéficier de ce tournoi international « Dubaï Super Cup », sans pour autant dépenser un sou », a expliqué Bob Makandalele.

KIC, bientôt sur toute la République

Pour sa première édition, le tournoi Kinshasa International Cup n’était réservé quaux joueurs de la capitale, présents dans la sale. Le Père biologique de Cédric Bakambu a rassuré que les compétitions du même genre seront organisées à travers toute l’étendue de la République. Question de donner la chance à tout le monde, surtout que son enfant est devenu Ambassadeur de l’UNICEF.

« Bakambu n’avait pas hésité une seconde pour ce projet. Ce tournoi fait partie du projet de la fondation qui sera bientôt lancée. Le projet KIC va encore nous relancer. Ce genre de tournoi se fera sur toute l’étendue du pays et surtout que Bakambu est devenu Ambassadeur de l’UNICEF. Donc, les enfants sont nos priorités », a-t-il promis.

La RDC à Dubaï le 14 avril

Signalons que le tournoi international « Dubaï Super Cup » va ouvrir ses portes le 15 avril prochain et la délégation de la RD Congo va fouler le sol de Dubaï au plus tard le 14 avril, un jour avant le début des hostilités.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating