« A l’aide ! A l’aide ! Qui peut me passer sa main pour que je me relève ? Qui est disponible ? Vous me regardez mourir, que personne ne se plaigne en cas de demande d’une dérogation » se crie la Ligue 1, malgré cet appel, personne ne le prend vraiment au sérieux.

Aujourd’hui, comme autrefois d’ailleurs, le championnat national de football d’élite de la République Démocratique du Congo subit des tirs à balle réelle provenant du revolver de celle qui en principe devait le protéger, la Fédération Congolaise de Football Association. Oui, cette FECOFA qui par moment dit que « le championnat ne doit pas avancer à des géométries variables » et la même qui affirme que « qui peut le plus peut le moins ; c’est la FECOFA qui gère, c’est la FECOFA qui décide ».

Des prises de décisions qui malheureusement empiètent sur le bon déroulement du championnat et la coordination de la Commission de Gestion de la Ligue Nationale de Football. OUI, la commission qui a été montée de toutes pièces par le comex de la FECOFA quoi de plus normal, à la congolaise, ne marcher sur cette dernière.

La LINAFOOT sanctionne, la FECOFA lève son veto

Tout a commencé pour la commission de gestion par le dossier Renaissance, ce club Orange, qui a violé l’accord signé entre lui, la LINAFOOT et la FECOFA en 2017 (cfr LNF/SNA/LMA/480/2017 du 26 Juin 2017) où il était question« d’éviter tout comportement violent lors de ses rencontres », est tombé dans son propre piège et s’est vu punir par la LINAFOOT tout en respectant les ententes, malheureusement sa décision a tout simplement été balayée par son tuteur, oui, permettez-moi de le dire ici, non, sa tuteur, la FECOFA.

Comme quoi « Renaissance a redonné un goût au championnat … » La vraie raison est ailleurs, les Politiques sont passés par là et le nouveau Ministre des Sports aussi voulant marquer sa venue dans l’arène.

Comme si cela ne suffisait pas, il se présentera le cas du Daring Club Motema Pembe. Suivant le calendrier publier par la LINAFOOT, le club Vert et Blanc de la capitale devrait affronter l’AC RANGERS de Kinshasa le 22 Octobre 2019 au Stade des Martyrs avant de s’envoler et se mesurer 4 jours plus tard au club kenyan de Gor MAHIA en match aller du tour de cadrage des interclubs de la CAF mais les Tupamaros ont jugé bon de partir en préparation avant le match de la Ligue 1, chose que la LINAFOOT n’a pas toléré et l’a si bien fait savoir.

Alors que la pression monte déjà sur la Commission de Gestion qui tentait de se refaire une santé après l’opération de sape orchestrée par le FC RENAISSANCE, le DCMP à son tour va voir la FECOFA qui de par une correspondance ordonne à la LINAFOOT d’accéder à la demande du Daring pour une histoire d’avion qui ne tient pas debout.

L’affaire « vol affrété »

Alors que dans son fort intérieur les dettes supplantent son organisation pour une raison ou une autre floue que personne ne sait vraiment expliquer ni le Manager moins encore le Secrétaire, le Daring Club Motema Pembe s’est tapé le luxe comme depuis le début de la campagne africaine de s’approprier tout un avion pour quitter Kinshasa en vue de livrer son match contre l’actuel leader du championnat kenyan.

Tout un avion que l’on réquisitionne se plie, après discussions avec la compagnie d’aviation, aux exigences du locataire qui prend à sa charge tous les frais qu’un vol commercial aurait généré mais là, c’est toute une autre histoire.

MOTEMA PEMBE nous dit que la compagnie qui va assurer le vol n’est disponible que le 21 et le 28 octobre, pourtant la première date est déjà dépassée et MOTEMA PEMBE n’est parti que ce 22 Octobre dans la matinée, donc IMANA pouvait bien jouer son match et partir dans la soirée du 22 vu que le 21 octobre ne tient plus.

Un report de plus pour les clubs de la capitale après celui de V. CLUB qui a livré plus de 5 joueurs à l’équipe nationale en raison des éliminatoires du CHAN. Cette compétition africaine qui elle-même risque de causer un grand retard à la LINAFOOT, car la Confédération Africaine de Football observe pour faire un choix entre le mois d’Avril et celui de Juillet. Au cas où un club donnerait plus 5 joueurs pour la présélection, les reports vont pleuvoir et nous dirons A NOUS LA PROLONGATION.

Horsaison / Or Saison

0 0 voter
Évaluation de l'article