Elle est le porte-étendard de la zone Ouest, mieux promue de la Ligue 2 édition 2019-2020. Cependant, elle n’arrive pas à imprimer ses marques à la Ligue 1. La Jeunesse Sportive de Kinshasa n’a, depuis le début de ce championnat, gagné aucune confrontation sur les 5 déjà livrées. Les rouges, bleus et blancs peinent à s’adapter.

Ligue 1, un championnat très relevé

Pour leur première en L1,  les hommes de MAKANDA NZOLA n’ont pas eu assez de temps pour s’armer. Ne comptant que 2 points sur les 15 possibles.  Ils se mettent à l’apprentissage avant de se mettre au niveau du championnat « c’est notre première expérience que nous vivons. Nous sommes en train d’apprendre. On doit continuer à travailler » a laissé entendre Jean-Claude MAKANDA qui, d’un air déçu se remémore un match au cours duquel son équipe n’a séduit.

L’apport des Vieux, l’écoute des Jeunes

Avec à sa disposition un groupe composé des Vieux (NTELA et SALAKIAKU), l’entraîneur de la JSK dit avoir mis en place un système pour permettre à son équipe d’évoluer. Il lui faudra juste un peu de temps « ils sont, la mayonnaise est déjà cuite, ils jouent, il faut juste travailler » a-t-il dit.

A faire avant le naufrage

Battue par Renaissance, V. Club et MAZEMBE, la JSK a été contrainte ce samedi 24 Octobre au partage des points avec l’AC RANGERS au Stade des Martyrs sur la note d’un but partout.

A ces jours, elle a perdu 13 points après 5 sorties à Kinshasa. La 6ème prestation interviendra le 28 Octobre, toujours dans ce stade de la commune de Kinshasa contre la JS GROUPE BAZANO. Il faut rectifier le tir, la Jeunesse Kinoise promet de « travailler, on va continuer à travailler ».

Horsaison / Or Saison

0 0 voter
Évaluation de l'article