L’attente aura duré plus de 2 mois et elle est enfin arrivée, cette réponse de la Commission de Gestion de la Ligue Nationale de Football à la requête du FC BLESSING de Lualaba quant à sa montée au championnat d’Elite du football de la République Démocratique du Congo.

Mal positionné suite à la transmission des données erronées contenant dans les rapports des matches livrés dans la zone Centre-Sud pour le compte de la Ligue 2. Le club de Lualaba a tenu à une remise dans ses droits, mieux, être le porte-étendard de la zone Centre-Sud, synonyme de qualification à la Ligue 1.

Après examen du dossier par la Commission de Gestion, le FC BLESSING a repris sa place de leader au classement final de la Zone Centre-Sud avec 34 points en 16 matches joués dont 10 gagnés et 2 perdus. Une objectivité de la LINAFOOT saluée par le Président du FC BLESSING, Jean-Marie TSHIZAINGA au cours d’une conférence de presse tenue à Kinshasa« Notre club vient après d’énormes sacrifices d’accéder à la Ligue 1, le championnat d’élite de notre football. Non seulement que nous avons gagné chacun de nos points sur le terrain, nous avons également dû mener une bataille acharnée sur le plan administratif afin de faire rectifier une erreur matérielle qui nous privait de notre droit. C’est ici l’occasion de saluer le professionnalisme et l’objectivité avec lesquels la Commission de Gestion de la LINAFOOT a traité notre dossier en ce moment précis où le pays traverse une crise sanitaire hors norme liée à la covid-19 ».

De plain-pied, BLESSING fait ses premiers pas dans la cour des grands du football congolais avec la détermination de faire ses preuves, mais pour y parvenir il faut revoir certains secteurs.

Révision de l’effectif, une priorité

Pour rivaliser avec des clubs dont la renommée et la régularité à la Ligue 1 ne sont plus à démontrer, il faut se munir des éléments à même de le faire ; se doter d’un effectif des pétris est donc un impératif.

Le FC BLESSING, bien que l’état d’urgence, a déjà pioché et établi sa short liste pour la saison 2020-2021 « Nous avons décidé de se mettre au travail dès à présent. Nous allons procéder à une restructuration du club à tous les niveaux. Nous avons eu à cibler quelques talents, quelques oiseaux rares à travers le pays. Le staff technique qui est dirigé par un entraîneur UEFA a déjà ciblé 5 joueurs à Kinshasa dont 3 de NEW JACK, un gardien de BAZANO, 3 joueurs de la Ligue 1 pour le compte des clubs du Grand-Katanga, 2 joueurs qui viendront de notre équipe de recrutement BLESSING LUBUMBASHI. Comme vous pouvez le voir, c’est à 30 ou 40% que l’équipe sera revisitée ». Une manière de rehausser le niveau du FC BLESSING qui tient à demeurer dans le championnat d’élite du football congolais, la Ligue 1.

Ligue 1, objectif le milieu du tableau

Assurer les 30 matches au niveau de la Ligue 1 et éviter la relégation en division inférieure, la Ligue 2, exige de la perspicacité et surtout une direction technique qui sait se fixer une marge à suivre et imprimer le style et l’esprit de l’équipe.

Avec à sa tête le franco-congolais Jean-Claude LOKOLO, la Direction Technique du FC BLESSING se devra tout mettre en œuvre pour une première  participation dont les effets propulseront le club de Kolwezi vers un avenir radieux au niveau national « Nous amènerons une nouvelle ère, celle de ne pas être figurant en Ligue 1 mais nous maintenir durablement avant de jouer le premier plan afin de faire honneur à la province de Lualaba, dont nous sommes un des porte-étendards au niveau national. Nous venons pour faire sensation. Comme c’est la première fois, nous allons aussi apprendre. C’est comme ça que nous avons décidé de jouer d’abord le maintien. Nous ne ferons jamais un aller-retour à la Ligue 1. Nous ne serons jamais la queue » a dit avec fermeté le Président du FC BLESSING TSHIZAINGA SANAMA.

Le démarrage de la saison sportive 2020-2021 en République Démocratique du Congo est fixé au 1er août 2020, mais le début du championnat national reste incertain suite à la propagation du coronavirus dont le nombre de personnes infectées ne cesse d’accroître.

Mais il faudra également que la mesure interdisant le rassemblement de plus 20 personnes soit levée par le Président de la République. Pendant ce temps, le FC BLESSING se range derrière une politique de séduction des partenaires pour pallier à l’épineux problème de déplacement de l’équipe dans les coins du territoire national pour ne manquer aucun match, ce avant de rallier avec la pelouse et débuter les entraînements pour se tenir prêt, la Ligue 1 étant un des championnats les plus relevés en Afrique.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating