La Jeunesse Sportive Groupe BAZANO est ma sensation de cette première partie du championnat de la Ligue 1.

Cette formation a l’avantage de jouer partout comme si c’était chez lui et l’adversaire en face importe peu.

Sa victoire devant le Saint Eloi LUPOPO passait pour certains comme un fait du hazard ou tout simplement un faux pas des Lupans en quête d’une stabilité au niveau de cette compétition. Mais au fil des matchs, cette formation de Lubumbashi ne cesse de confirmer sa bonne forme en cette première partie de la Ligue 1.

Son entraîneur Daouda LUPEMBE, ancien du FC Renaissance du Congo, est en train de confirmer son savoir-faire avec les résultats qu’aligne cette formation.

Daouda et les siens ont relevé avec manière le défi DCMP à Lubumbashi en infligeant à cette formation de la capitale en course pour une place en phase des groupes de la Coupe de la Confédération sa toute première défaite en championnat, victoire (2-1) à Lubumbashi.

Six points pris chez les grosses écuries du championnat, cette formation n’est pas passée loin d’aligner une troisième victoire devant l’un des sérieux prétendants au titre cette saison.

L’AS Vita Club a eu la vie sauve grâce à un penalty lui accordé par l’arbitre, transformé par DJUMA SHABANI dans les temps additionnels alors que BAZANO avait ouvert le score peu avant l’épilogue du temps réglementaire, soit à la 88ème minute de jeu.

Un nul qui évite une défaite à l’AS Vita Club devant son public avant de jouer Renaissance le dimanche 27 Octobre au Stade des Martyrs et BAZANO peut bien regretter mathématiquement parlant, mais ce nul d’un but a les allures d’une victoire obtenue devant V. Club et son public.

7 points sur 9 engrangés, pour deux victoires sur LUPOPO et DCMP contre un nul devant l’AS Vita Club, BAZANO est en train de faire la bonne affaire devant les plus redoutables des adversaires dans cette compétition, la dernière en attente est sans nul doute son match contre le champion en titre, le Tout Puissant MAZEMBE a déjà des nouvelles de BAZANO qu’il va certainement jouer avec beaucoup de considérations tenant compte de la saison qu’est en train de réaliser cette équipe.

Et si BAZANO pouvait jouer autrement sa carte

En RD Congo, les saisons sportives passent et les choses semblent rester les mêmes à l’arrivée de cette course qui est le championnat national.

Le Groupe BAZANO présente cette saison un visage qui, s’il n’allait pas en dessous pourrait faire mieux que les saisons antérieures.

Mais faudra-t-il rester sur cette bonne dynamique, grappiller d’autres points devant cette écurie lors de la manche retour et faire le maximum avec d’autres adversaires puisqu’il ne suffit pas d’être dur devant les clubs qui ont une certaine réputation dans ce championnat et pas devant les autres.

Horsaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article