Le championnat national de football de la République Démocratique du Congo court désormais. Une course qui demande énergie, concentration et abnégation pour les équipes qui tiennent à une sortie favorable, éviter la relégation ! Pourtant, ce mot est bel et bien le Père de l’AS Dragon Bilima qui suffoquent dans une rivière de 14 mètres.

AS DRAGON BILIMA, 15ème, 3ème à descendre

Les monstres le savent, ils ne seront jamais l’objet d’un maintien à la ligue 1 à moins d’un cataclysme qui n’est pas du tout à envisager, la défaite des 5 avant derniers clubs au classement dont les deux derniers cherchent à quitter la zone rouge.

Les Bilima adorent pourtant le rouge du sang parce qu’ils sèment la terreur. Cet état d’esprit qu’ils ont emmené des enfers vers les nuages pour inquiéter les Anges et Saints de Sanga Balande, déplumés d’un seul jet de feu. Un but à zéro score final, Bukassa marque à la 84ème minute mais rien ne change sur l’établissement.

Dragon reste dernier mais avec majoration des points soit 11 points -30, le club kinois reste dernier, alors que Sanga Balende descend à la 10ème place. Adieu le rêve africain, DCMP et compagnie s’en approprie.

DCMP, l’Afrique ou rien !

En déplacement, le Daring Club Motema Pembe se devait un bon comportement pour sécuriser sa troisième place difficilement gardée. Il doit faire très attention parce que Maniema Union est derrière. Le club de Kindu se frottait dans les cuisses ce mercredi, car à Lubumbashi Imana courait derrière le score, malmené par le Saint Eloi Lupopo, fort de sa victoire sur le Tout Puissant MAZEMBE, qui mène la danse avec un but d’avance grâce à Rodreck BUTUMA à la 11ème minute.

L’égalisation n’arrive pas, LUPOPO monte et va vers la 4ème place. Mais l’élan sera stoppé par un homme, l’homme à tout faire au Daring.

Vinny BONGONGA, sans lui le Daring n’est rien

Il permet au DCMP de rester en vie, il l’a fait à deux reprises. Il a encore effectué ce mercredi. Alors que son club courait vers sa défaite, Vinny BONGONGA a fait de son mieux pour obtenir le moindre point. A la 80ème minute, il remet le conteur à zéro. Un but partout, les cheminots crient au scandale. Le score reste inchangé jusqu’au dernier coup de sifflet. L’éternel 3ème reste à sa place avec 61 points mais Lupopo cale avec ses 33 points à la 5ème place.

V. Club, la nouvelle respiration

Battu par Nyuki contre toute attente, Vita n’a pas de raison pour perdre face à Mont Bleu. L’essentiel, faire le service minimum. Qui pour le faire, César MANZOKI met son équipe à l’abri dès la 11è minute. Ensuite, plus rien.

Courte mais hyper importante, cette victoire car l’on s’éloigne de Mazembe (pour un moment seulement) à 68 points en tête du classement Mont Bleu rejoint le groupe des relégués avec 22 points à la 13ème place.

La Ligue 1 et ses bourdes

Pendant que le championnat court vers sa fin et que d’autres clubs n’ont plus que 6 matches à jouer, certains en son à 8, 7 et même 9.

Ce désordre qui ne dit pas son nom mais qui est bien là. Le comité MWEHU aura bien mis en place le système de la montée et descente mais a encore beaucoup à faire. Surtout sur la prise des décisions importantes le cas de Bazano – Mazembe.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating