Surprise, c’est le mot employé par les férus de la 24ème édition de la Ligue 1 ; oui, les clubs congolais aiment surprendre.

Samedi alors que le programme était tout autre au départ avec 4 matches prévus, mais il n’y a eu que deux sur le terrain. Kinshasa et Goma ont vécu leur rendez-vous.

LUPOPO, Kinshasa ville déveine

En ses trois dernières sorties, le Saint Eloi LUPOPO de Lubumbashi est resté sur une pente glissante, le tirant droit vers l’abîme, la série des contre-performances assurée.

Le dimanche 31 mars 2019, toute la République Démocratique du Congo a remarqué la détermination de ce club de Lubumbashi de refaire sa santé en ce dernier virage entamé par le championnat national, procéder de gloire en gloire.

La victoire face à MAZEMBE, près de 11 ans après, a aveuglé tout le monde sans la Ville de Kinshasa. La capitale RD Congolaise est en fait ce trouble-fête qui vient casser la joie qu’il y a chez autrui pour en faire son bonheur.

Le tout commence avec le nul imposé aux Cheminots par les Mitema Pembe, alors qu’ils menaient au score pendant plus d’une une heure grâce à Rodreck BUTUMA. Au finish, BONGONGA a gâché le bal en inscrivant le but égalisateur ; contraignant les Bleus et Jaunes au partage des points, soit un seul sur les trois acquis à 70 pourcent.

Pour la suite, c’est encore un club de Kinshasa qui se pointe devant celui de Lubumbashi, l’AC RANGERS. Comme si le nul perforateur de cœur du DCMP ne suffisait pas, les Académiciens ont flanqué une défaite aux coéquipiers de TSHIBWABWA, leur 7ème défaite de la saison. La faute à BOSEKIA (45+1) et MPIANA (76), réalistes qui volent la 5ème place à leur adversaire du jour avec 37 points et voilà LUPOPO qui devient 7ème avec 37 points, soit le même nombre de points. Ce qui fait les affaires de l’AS NYUKI, 8ème au classement.

NYUKI, le maintien

L’histoire s’écrit pour la plupart des cas dans la douleur, la galère, la souffrance et l’angoisse. Ce qu’a connu le champion du Congo en titre. Montée à la Ligue 1 grâce à leur qualificatif des « Reines de la RDC », les Abeilles de l’AS NYUKI ne veulent pas entendre le mot « relégation » autour de leur cachette à miel. Le ton a été donné face à l’AS V. CLUB (2-1) et il faut à tout prix le maintenir. Objectif atteint, NYUKI est loin de la zone rouge et se lance sans faire du bruit dans la préparation de la Coupe du Congo et le tirage au sort n’est que de l’utopie.

Les hommes de Guy BUKASA ont désormais 34 points et se pointent à la 8ème place. Avec 10 points d’écart du premier relégable, 13ème avec 24 points, Lubumbashi Sport. Ces deux clubs se sont d’ailleurs affrontés ce samedi, Nyuki s’en est sorti en s’imposant sur la note de trois buts à zéro.

Le compte à rebours est lancé, les dés jetés. A celui qui va se faire marcher dessus, la rouge zone l’attendra.

HORSAISON / OR SAISON