Congo Sport

LIGUE 1/SAISON 2020-2021: RENAISSANCE DU CONGO, PILLÉE MAIS PAS COULÉE . . .

Elle a une force qu’aucune autre équipe ne détient dans ce championnat. Elle est d’une saveur qui se fait ressentir dès que sa vareuse orange est aperçue. Elle est d’une affection réconfortée à chaque épreuve qui tente de la secouer. La Renaissance du Congo est donc un état d’esprit.

Couleur Orange, drogue ou miel?

Il vous suffit d’arborer un maillot ou t-shirt de couleur « Orange » pour qu’on vous qualifie de « Renais ». Cette couleur n’est plus qu’un identifiant. Elle est aussi devenue un état d’esprit pour ceux qui la porte. Marquant ainsi une limite à ne pas franchir comme le dit une des chansons qu’entonne la marée Orange « Biso na bangoe tokabwana, Orange !  Orange ! » . Question de faire montre d’un aller sans retour. Une détermination pour affirmer et soutenir la résistance du FC Renaissance du Congo face au Daring Club Motema Pembe.

Malgré le fait que « les Fibos » se disent loin alors très loin du DCMP, ils sont victimes du club immaculé et tant d’autres qui n’ont d’yeux que sur eux. Ils pillent sans cesse cette formation de 6 ans seulement. Néanmoins, elle tient toujours.

Renaissance du Congo, l’usine …

Depuis sa création, le FC Renaissance du Congo a toujours fait face à une série de départs massif des joueurs surtout les cadres. Tout commence en 2017 lorsque la relégation du club en division inférieure est annoncée. DJUMA, NGIMBI, MOLOKO et plusieurs autres joueurs ont quitté la maison des Oranges pour aller prester ailleurs, au sortir de la coupe de la CAF où Renaissance n’a perdu qu’un match sur les 4 joués.

Alors que plusieurs attendaient la mort du club, il se réinvente et nous présente Vanderley et AYUK. Tous deux partiront Renaissance tiendra. Il continue même de tenir car les saisons se ressemblent et c’est toujours le même scénario. L’avant saison 2020-2021 n’a pas été excepté.

2020-2021, Fibo en tête malgré…

L’on compte 5, voire 6 départs du groupe de la formation Orange, Verte et Blanche de Kinshasa qui a pris part à la dernière édition du championnat national.

Beaucoup voyaient la Renaissance sombrait dans le noir total en ce début du championnat, après avoir perdu un lot important de son effectif dont le Gardien MATAMPI.

Pourtant, c’est tout le contraire que l’on voit et constate aujourd’hui puisque la position qu’occupe le FC Renaissance en dit long comme le bras. Le club de Camille BOLONGO est en tête de la liste avec un total de 7 points engrangés sur les 9 possibles au cours de 3 matches.

Sa ligne offensive carbure à plein régime et a à son actif 6 buts en 3 matches contre 4 buts déjà encaissés, s’en fait de trop. Sauf que là, aucun des clubs du Big 4 a été sur le chemin de la bande au nouveau capitaine Joël KIMWAKI mais cela ne tardera pas. Et, c’est déjà ce 17 Octobre 2020. Renaissance affrontera le DCMP, c’est pour bientôt.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x