Très rarement, alors très rarement, ils restent muets lorsqu’ils affrontent leur ancien club. Partant de MUNDELE, KAZADI pour ne citer que ceux-là qui l’ont prouvé à suffisance.

Et ce dimanche alors que Dauphins et Immaculés s’affrontaient sur le terrain, un des anciens a aussi respecté cette logique de marquer son ancien club, c’est Ricky TULENGE.

Pour son premier match de haute intensité depuis son départ de DIFAA du Maroc, le meilleur joueur de la Ligue 1 saison 2017 s’est produit avec la ferme intention de séduire un public qu’il a longtemps provoqué, les Moscovites.

Placé par moment dans l’entrejeu par Florent IBENGE pour créer plus de fluidité dans cette formation orpheline d’un jeu acceptable, RICKY BALLON a mis du sien pour être justement l’attraction du derby kinois.

Dernier passeur de la ligne offensive tenue par KALALA, TUISILA, MULOKO, tant bien imprécise que muette, ce qui l’oblige à se mettre lui-même dans la peau du buteur qu’il est aussi; le voilà qui va inscrire le but égalisateur des verts et noirs à la 45ème minute sur penalty répondant ainsi à l’ouverture du score intervenue à la 1ère minute par KARIM KIMVUIDI.

Vous l’avez compris, 2 buteurs pour les 2 équipes et seulement 2 buts inscrits durant les 90 minutes réglementaires.

Un but partout comme au match aller, sauf qu’au retour ça se complique pour les deux équipes car si V. Club est 3ème avec 36 points, DCMP demeure 4ème avec 35 points. Un point de différence pour une place.

Le Daring a manqué un penalty qui « aurait pu nous soulager et voilà maintenant on est à un point de V. Club. On cherchera comment faire pour passer en avant après notre match en retard. L’enjeu maintenant est de chercher la 3ème place, la tenir jusqu’à avoir la possibilité de chercher la 2ème » a laissé entendre Isaac NGATA qui déçu et regrettant le score puisqu’on a « assisté à un très grand match. Là on voit les supporters de V. Club applaudir leur équipe, ceux du DCMP faire de même mais globalement vous l’avez dit; on a eu les meilleures occasions et aujourd’hui on ne s’en prendra qu’à nous-mêmes parce qu’on a produit le jeu qui aurait pu nous permettre de remporter ce match. Il faut sinon continuer à travailler, on se procure les occasions mais ils nous a manqué de l’efficacité devant le but. DCMP est venu en 3-5-2, ça nous a compliqué au début mais on a compris; la preuve, on s’est procuré beaucoup d’occasions qu’on a pas pu concrétiser mais on va continuer de travailler », martèle Florent IBENGE dont l’équipe souffre d’efficacité pour marquer.

Avec une valeur sûre à l’image de Ricky TULENGE, V. Club peut toutefois se frotter les mains pour parfaire cela mais attention à l’excès de confiance du joueur qui par moment joue à son encontre à l-image des déchets techniques.

Horsaison / Or Saison

0 0 voter
Évaluation de l'article