Sous une chaleur intense et un ciel nuageux, dans un stade très mouvementé avec des chansons de part et dautre, se joue le derby le plus insolent de la capitale entre V. Club et Renaissance.

Le duel entre les équipes pouvait aussi être ressenti dans le chef des joueurs avec chez les Dauphins Noirs Francis Kazadi ayant 15 buts au compteur et David Molinga des Oranges, auteur de 11 buts.

Au milieu du terrain, c’est un Fabrice Ngoma en perte de vitesse qui devrait composer contre Nicolas Kazadi, en confiance depuis sa nouvelle sélection chez les U23 des Léopards.

Stade des Martyrs – Linafoot, le remariage

Ce match, tant attendu dans les gradins par les supporters, était aussi l’occasion rêvée entre la Ligue Nationale de Football et le Comité de Gestion du plus grand stade de la RD Congo de renouer leur amour brisé après des tiraillements musclés au sujet du financement des dégâts causés par le Club Orange de la capitale suite aux désordres enregistrés lors de la rencontre contre les imaniens du DCMP de Kinshasa.

Place au jeu !

Sur papier, le match est gagné davance par Vita mais sur terrain cest une autre réalité. Les combinaisons sont très belles de deux côtés. Les assauts, les premiers du match sont vclubiens, les Dauphins Noirs sont les premiers à rater une occasion franche dès la troisième minute, Jean Marc Mundele joue dans la précipitation et manque le tir.

La réponse Orange ne tarde pas à se signaler, la huitième minute sera la bonne, dun coup de tête Nicolas Kazadi surchauffe les Fibos, la balle passe non loin de la cage gardée par Jackson Lunanga.

Pourchassé par lidée de mieux faire pour rattraper Mazembe, V. Club tient à imposer sa manière de faire mais sans succès puisque contenu par un bloc médian du FC Renaissance du Congo en confiance.

42ème minute, le silence assourdissant

Les minutes se grêlent, la pression monte VITA se hisse dans la surface de Renaissance par Makusu qui, cherchant à effectuer une passe en retrait du côté gauche est taclé par Nzungu Mafwana. Les nouvelles ne sont pas bonnes, lattaquant de lAS V. Club sest fracturé au niveau du tibia gauche. Nzungu est expulsé, Renaissance joue à 10, la mi-temps intervient à 0-0.

2ème mi-temps, léveil des Oranges

Au retour du vestiaire, à 10 contre 11, Renaissance continue à pousser le bloc défensif de V. Club pour l’ouverture du score. Saile Basomboli, Rachidi Musinga et Sidibe mettent à genoux la défense vclubienne sans pour autant marquer.

V. Club replie, le jeu en contre est adopté, en comptant sur la vitesse de Jésus Moloko et Kazadi Kasengu mais toutes ces tentatives n’ont pas réussi jusqu’à la 90ème minute de jeu.

0-0 est le score final d’une rencontre chaude, technique et physique entre la Renaissance du Congo et l’AS V. Club.

Un arbitrage incorrect et incohérent dans plusieurs actions en défaveur de deux camps était aussi au rendez-vous.

V. Club gagne un point et reste deuxième au classement partiel avec 69 points en 27 matchs joués, alors que la Renaissance 35 points avec 27 matchs sauvegarde sa 8ème place à une longueur de Nyuki.

Horsaison / Or Saison