L’obligation après la défaite face à NYUKI était celle de remporter le prochain match en championnat et surtout que celui-ci était programmé au Stade des Martyrs de Kinshasa.

Et en face, l’adversaire est également sur une bonne dynamique après sa victoire sur Renaissance du Congo et est arrivé à Kinshasa avec un moral haut, ainsi déterminer à en découdre avec les locaux de l’AS Vita Club.

Alors qu’ils avaient réussi à prendre le devant face à LUPOPO grâce à MUMUNI ZAKARIA, l’AS Vita Club se fait rejoindre au score en seconde période (69′) sur penalty transformé par KIAKUAMA MUJINGA.

Sans trouver d’arguments pour faire la différence, les Dauphins Noirs de Kinshasa seront surpris par le coup de sifflet final qui intervient d’ailleurs largement après le temps réglementaire; le marquoir n’a pas change et l’égalité d’un but est restée la même.

V. Club mécontent

Ce nul est loin de satisfaire l’AS Vita Club, de l’aire de jeu aux tribunes, la situation sera tendue; ce nul est de trop et l’on veut déjà responsabiliser l’arbitrage.

Deux matchs, un point obtenu sur les 6 possibles, 5 nuls en 11 matchs, 10 points perdus, ajouter à cela les 3 points de la défaite face à NYUKI, il y a de quoi se révolter.

Mais contre qui faudra-t-il se révolter ? Puisqu’il y a peu, la défaite face aux Abeilles a fait des victimes, les assistants de Florent IBENGE ont écopé d’une suspension à durée indéterminée leur infligée par le Président du club.

La comptabilité des points qui lui échappent et naturellement l’influence sur le classement sont à la base du climat tendu au sein de cette formation.

Cette manche allée qui tend vers sa fin est loin d’apporter satisfaction aux hommes de Florent IBENGE ainsi qu’au staff dirigeant des Dauphins Noirs.

Très vite, il faudra un diagnostic complet avant le début de la phase des groupes de la Ligue des Champions qui s’annonce déjà pour ainsi trouver de quoi casser ce mauvais élan.

HorSaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article