C’est dans une mauvaise dynamique que l’AS Victoria Club a croisé le chemin du Tout Puissant Mazembe ce dimanche 21 avril au Stade des Martyrs pour le compte de la manche retour du Championnat National de la Ligue 1.

Loin de sa base, mais plus que confiant et rassurant avec ses supporters. Le Stade des Martyrs était dominé par les Noirs et Blancs, comme pour dire les supporteurs des Dauphins Noirs étaient dubitatifs.

C’est avec raison puisque Vita n’a pas réussi à prendre une nette ascendance sur son adversaire. L’entraîneur des Dauphins Noirs dira en conférence de presse d’après match: « Il y a un combat au milieu de terrain, Kwame et Miche, il faut aller au combat pour rempoter le duel. Aichela a bien muselé Mputu qui n’a pas joué son football, il fallait bien le faire ainsi puisque si vous laissez Mazembe dominer l’entrejeu, vous en prenez 6″

Pas grand-chose lors de 45 premières minutes, le nul blanc accompagne les deux clubs à la pause. Au retour des vestiaires, les deux équipes impriment une nouvelle dynamique. Sur un corner pas bien exploité, Mazembe va en contre, Micka voit sa frappe renvoyée par Lukong sur sa ligne de but (47′).

La réponse de Vita qui a un peu traîné est signée Kazadi (60′) mais la frappe à ras de terre  passe pas loin de la cage de Gbowo. Vita peine à se créer des actions devant, derrière Lukong est impérial, la preuve avec la frappe de Mputu qu’il renvoie de deux poings pratiquement sur Muleka qui rate son contrôle (68’) et la balle est vite captée par Bongamane.

Mazembe se montre à nouveau dangereux avec une frappe de près de 25m de Elias qui fleurte avec le petit filet extérieur.

NGOMA gomme la victoire de Vita

Le dernier quart d’heure de ce choc débute un autre match. Une main non sifflée en pleine surface de réparation de Mazembe révolte les supporteurs de Vita, action qui sera à la base de l’arrêt du match pendant une bonne dizaine de minutes.

Aussitôt repris, c’est une autre main qui sera cette fois là sifflée avec comme conséquence un penalty accordé à l’AS Vita Club. Francis KAZADI volontaire, NGOMA responsabilisé va gommer la victoire des siens en envoyant le cuir dans le ciel compromettant le prestige de faire tomber Mazembe à Kinshasa.

 » Il a bien rempli son rôle et pouvait faire mieux mais il a apporté ce qu’il devait » a dit Florent Ibenge sur Fabrice NGOMA en conférence de presse d’après match.

Le nul blanc sera donc le score au terme de cette opposition, loin d’être une fête de part et d’autre, faute de buts a déclaré Robert Kidiaba, ”Pas de buts, pas de fête. On s’est  crée beaucoup d’occasions mais le réalisme n’a pas été au rendez-vous ».

Ce nul est à la fois sucré et salé, “Certes déçu après le match nul et satisfait parce qu’on a montré un autre visage de Vita face à Mazembe. Mais globalement satisfait, parce que Mazembe ne s’est pas procuré beaucoup d’occasions de buts.”

En face, il y avait deux belles équipes très solides, tactiquement en place avec des temps forts de part et d’autre. Au finish, pas de vainqueur ni de vaincu.

Toutefois, Vita Club qui gagne un point sur trois s’éloigne davantage du titre et Mazembe par contre avec un point gagne autant que son adversaire et fait un pas de plus vers la consécration finale de la Ligue 1.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating