Son retour au club intervient alors que les Cheminots sont en quête d’une place en Afrique lors des compétitions interclubs de la saison sportive 2019-2020 et cela devra passer par le sacre en Coupe du Congo de Football dont la FECOFA a renvoyé le démarrage de la phase finale au 9 Juin de l’année en cours.

Pour son premier match, le franco-algérien Mankour BOUALEM est dans l’obligation de le réussir. Ce qui signifie qu’il faudra éliminer le tenant du titre, l’AS NYUKI de Butembo car la partie est depuis à élimination directe.

Nous jouons les quarts de finale de la seule et unique compétition qui peut envoyer LUPOPO en Afrique avant le 15 juin, date de l’épilogue de la saison.

La pression, Mankour la connait

Si l’on doit faire le compte, on sera à 4, 4ème passage de Mankour BOUALEM chez les Cheminots de Saint Eloi LUPOPO. Une formation dont les supporters ont des liens de parenté avec la pression, la colère par moment en cas d’une défaite et la célébration extrême lorsque les Bleus et Jaunes enregistrent un bon résultat. Tout se fait sous la pression.

Depuis ses premiers pas chez les Cheminots en 2007 comme Directeur sportif et technique, l’ancien superviseur de l’AS VITRE fait déjà face à une pression du public pour que le staff technique s’offre l’Entente Urbaine de Football de Lubumbashi, chose qu’il réussira mais en Ligue 1 LUPOPO va échouer au pied du podium. L’homme n’a jamais aligné 3, voire même 2 saisons dans ce club. Mais cette fois-ci, il dit venir « gagner la Coupe du Congo avec LUPOPO et s’installer dans la durée pour rehausser le niveau de l’équipe en réorganisant sa structure ».

Après la Coupe du Congo, la Ligue 1 en ligne de mire

 Le staff technique de LUPOPO n’a qu’une dizaine de jours pour préparer la Coupe du Congo et la gagner. Une tâche très difficile qui rend la refonte de l’équipe compliquée en une machine à tout rafler. 

D’où, il faut cibler et être précis « En 15 jours, on ne peut pas travailler dur. On va seulement cibler quelques compartiments clés de l’équipe, la défense et la ligne offensive en se basant aussi sur les qualités individuelles que collectives » a laissé entendre l’entraineur principal des Cheminots.

Un message qui présage des séances intensives que vont subir les joueurs et un recrutement d’ambition pour la saison sportive 2019-2020, LUPOPO étant qualifié à la prochaine édition de la Ligue 1. Mankour promet de s’y mettre « je pense que pour un Président comme celui-ci qui veut vraiment investir, il faut se donner la peine ».

De l’envie et la détermination que tout le monde attend voir avec le temps, le premier test c’est déjà pour ce 9 juin en  Coupe du Congo.

Horsaison / Or Saison