Dans les dernières heures du mercato, l’international congolais a été prêté au Sporting CP. Déjà revenu d’un prêt plus ou moins concluant à Anderlecht où il avait marqué 6 buts en 17 matchs, le natif de Lyon n’était plus en odeur de sainteté à Everton. BOLASIE va donc évoluer cette saison au Portugal; un nouveau championnat qu’il aura l’occasion de découvrir. En s’exilant du côté de la péninsule ibérique, l’ailier congolais a-t-il fait le bon choix?

Rennes, Celtic et Besiktas voulaient BOLASIE

Conscients de la situation du congolais à Everton, le Celtic Glasgow et Rennes voulaient recruter le congolais. Néanmoins, c’est son salaire de 4,6 millions d’euros par an qui constituera l’obstacle majeur à l’aboutissement d’un éventuel transfert; BOLASIE n’acceptant absolument pas à revoir son salaire à la baisse afin de rejoindre l’un ou l’autre des deux courtisans.

Quant au Besiktas, c’est le départ tardif de Ricardo Quaresma qui a fait capoter l’opération. En effet, le club turc n’a pas eu assez de temps pour négocier aussi bien avec Everton qu’avec le joueur. C’est donc le Sporting CP qui raffle la mise en s’octroyant un renfort de poids dans le secteur offensif.

BOLASIE fera face à une farouche concurrence

Avec le départ à Rennes du très virvoltant Raphinha, on pourrait penser qu’une voie royale s’ouvre pour Yannick BOLASIE; la réalité est tout autre.

Si le conglolais n’entrait plus dans les plans du coach Marco Silva chez les toffees, BOLASIE n’a pas atterri à Lisbonne en territoire conquis car la concurrence y sera très forte. En effet, le Sporting CP vient de recruter d’autres joueurs pouvant occuper le même poste que Yala. Il s’agit du jeune brésilien Fernando, du portugais Rafael Camacho et de l’espagnol Jese Rodriguez. Celui-ci est prêté au sporting par le Paris Saint Germain; club où il n’a jamais réussi à s’imposer. Animé d’un esprit revanchard, l’ancien ailier du Real Madrid aura à coeur de briller afin de relancer sa carrière quelque peu à la traîne.

Quant au jeune brésilien Fernando, son passage à Lisbonne s’apparente à un stage d’apprentissage. Du haut de ses 20 ans, il aura l’intention de faire montre de toute l’étendue de son talent et ainsi confirmer les espoirs placés en lui par le Besiktas qui l’a prêté cette saison chez les Leões.

Outre les joueurs qui découvrent le club de Lisbonne cette saison, il y a aussi ceux qui le connaissent depuis un moment. Il s’agit du jeune espoir Jovane Cabral qui sort d’une saison 2018-2019 très encourageante et qui ambitionne de s’imposer comme un véritable protagoniste chez les Lions. Il y a aussi Rafael Camacho racheté à Liverpool pour 5 millions d’euros et l’équatorien Gonzalo Plata, des jeunes ailiers qui ne faciliteront pas du tout la tâche au congolais dans sa quête de rédemption.

En somme, Yannick BOLASIE qui autrefois était considéré comme l’un des meilleurs ailiers de la première league et qui a vu son statut se détériorer à cause d’une grave blessure au genou, à l’occasion de se refaire une réputation dans un championnat qui lui offrira la visibilité nécessaire afin de revenir dans un club plus huppé. Mais à 30 ans, l’international congolais n’a plus droit à l’erreur. Ainsi, son choix d’aller au Portugal serait-il le déclic qu’il lui fallait?? Le temps nous le dira.

Horsaison / Or Saison