Congo Sport

MIN. SPORTS: ON N’A PAS FAIT L’OPPOSITION POUR CRÉER DES DÉSORDRES … LISANGA BONGANGA

Samedi 13 juillet 2019, au Stade des Martyrs, le Ministre a.i des Sports LISANGA BONGANGA s’est adressé à la presse nationale sur un fait qu’il qualifie de comportement barbare. Mais contre qui s’insurge-t-il ? Contre la Présidence de la République pour avoir contacté les fédérations sans passer par lui, Monsieur le Ministre a.i.

Une communication de 7 minutes top chrono qui n’avait pour message simple et clair « je ne suis pas content, je n’admets pas qu’un Conseiller de la Présidence de la République convoque le mouvement sportif sans que je ne sois tenu informer officiellement ».

Le discours complet de Monsieur le Ministre est ici repris fidèlement :

« Il y a une communication importante à 3 volets. Premier volet, lundi à 14 heures, je vais demander au Président du Comité Olympique, nous allons nous retrouver ici lundi à 14 heures. Non, seulement le Président de la Fédération ou son représentant mais aussi son Secrétaire, son Vice-président ou quelqu’un qui doit l’accompagner. A la réunion de lundi chaque fédération sera accompagnée de deux membres; c’est-à-dire Président accompagné de deux membres. Si ce n’est pas le Président, le Vice-président ou le représentant de la Fédération accompagné de deux membres. Donc chaque fédération sera accompagnée de deux membres. Clairement, il s’agit de trois membres par Fédération. Ça, c’est la première communication.

La deuxième communication, nous entrons dans une phase où nous devons mettre de l’ordre dans chaque Fédération. Il y a des Fédérations qui ont des problèmes, nous n’allons pas affronter les Jeux Africains avec tout ce qui se passe comme problèmes au sein des Fédérations. Nous allons mettre toutes nos intelligences pour qu’il n’ait plus des problèmes au niveau de nos Fédérations. Nous allons nous retrouver, même si nous voyons que telle Fédération a des problèmes, il n’y a pas de problèmes qui manquent de solution. Nous allons trouver des solutions au sein des Fédérations qui posent problème. Donc le lundi, si vous savez qu’au sein de votre fédération, il y a des problèmes, ce n’est pas le lieu où nous allons nous retrouver pour qu’il ait du désordre, des disputes, non.

On dit seulement Monsieur le Ministre a.i au sein de notre fédération, il y a des problèmes, dans les discussions. Le Secrétaire Général et le Président du Comité Olympique qui seront avec moi, nous allons noter qu’au sein de telle fédération, il y a des problèmes. Comment nous allons nous y prendre pour trouver la solution? Ça, c’est la deuxième communication.

Troisième communication, nous voulons rappeler ceci, il y a un Gouvernement qui expédie les affaires courantes. Avec le Premier Ministre qui est là, il expédie les affaires courantes. Tant que n’y a pas de Gouvernement en place, moi-même en tant que Ministre en charge des Relations avec le Parlement, je sais que le Gouvernement va bénéficier du quitus de l’Assemblée Nationale. Tant que nous sommes encore là, il est normal qu’au niveau de chaque Ministère, bien qu’il y ait des intérimaires bien sûr, mais nous travaillons toujours en collaboration avec la Présidence de la République et alors, je ne peux pas comprendre si la Présidence de la République veut entrer en contact avec un de nos ministères on passe par le Ministre. Même s’il est intérimaire, on passe par le Ministre intérimaire et c’est comme ça qu’on doit agir. Sans cela, ça s’appelle cacophonie ! Nous n’avons pas fait l’opposition ou la politique pour créer le désordre mais c’est pour qu’il ait la transparence. Et pour que l’on puisse gérer l’Etat comme il faut gérer l’Etat. Donc, à la réunion de lundi, le Président du Comité Olympique sera là, le Secrétaire Général sera là et nous allons nous retrouver au niveau des fédérations. Nous allons travailler pour l’avenir de notre monde sportif et nous allons mettre de l’ordre pour qu’au niveau de chaque fédération qu’il n’ait pas des désordres et c’est avec ça que nous allons affronter les Jeux Africains. A telle enseigne que même s’il y a un Gouvernement qui va venir après qu’on trouve que nous avons mis de l’ordre. Mais plus jamais des rencontres où on peut se retrouver non tel a appelé la réunion, tel a appelé, c’est un désordre ! Et que ça ne se passe pas comme ça au moment où il y a un Ministre qui fait l’intérim.

Voilà la communication que je voulais donner et que lundi à 14 heures, nous puissions nous retrouver ici bonnement, nous disons dans chaque fédération 3 personnes. C’est-à-dire le responsable accompagné de deux personnes pas 4, 5, 6 personnes, non ! Il faut sinon mettre de l’ordre et qu’ensemble nous puissions analyser là où il y a des problèmes pour trouver des solutions.

Voilà la communication que je voulais donner pour aujourd’hui et qu’on puisse se donner rendez-vous lundi à 14 heures. Merci beaucoup ! » .

Communication ratée en matière des sports, cible bien choisie pour tacler la Présidence et ses structures.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x