Congo Sport

OIF – JEUX DE LA FRANCOPHONIE: L’IMAGE DE LA RDC À PRÉSERVER

Le rendez-vous est pris pour 2021 et la République Démocratique du Congo ne veut rien rater lors de l’accueil des pays francophones à Kinshasa sa capitale, compte tenu de ce qu’elle représente dans l’espace francophone. D’où l’implication de la Présidence de la République.

Ce samedi, le Conseiller Stratégique du Chef de l’Etat s’est lui-même entretenu avec le mouvement sportif sur le dossier.

Kinshasa 2021, le nouveau rendez-vous avec l’OIF

Du 13 au 14 octobre 2012, Kinshasa, capitale de la RD Congo était le centre de la Francophonie.

Les Chefs d’Etat et Représentants des Gouvernements parlaient « Gouvernance et valeurs de l’espace francophone« .

Neuf ans plus tard, c’est autour du sport qu’il faudra réfléchir avec des actions à mener pour le compte de 88 membres dans toutes les disciplines retenues.

D’où, la pertinence de la présence des Présidents des Fédérations Nationales de la RD Congo, eux qui maîtrisent le sport et son contexte car « notre pays, la République Démocratique du Congo, doit briller de mille feux et dans quasi-totalité de tous les secteurs et en particulier le sport dont il regorge plusieurs talents. De la même façon qu’on qualifie notre nation de scandale géologique, cette même nation peut être qualifiée de scandale sportif. Quel est le sport qui ne peut pas relever le défi de porter haut le Congo pendant les compétitions? A soutenu Vidiye TSHIMANGA.

L’implication pour une respectabilité

Si au Congo nous avons des talents qui ne sont pas valablement et bien utilisés, le Président de la République Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO tient à changer les choses. La RD Congo doit dompter et s’imposer dans la sous-région, le continent et le monde.

C’est justement dans cette optique qu’il a chargé son Conseiller Stratégique, Vidiye TSHIMANGA, pour un avant-plan a-t-il soutenu à travers ces propos: « Le Président de la République m’a instruit de préparer avec vous la tenue prochaine d’une réunion entre sa Haute Personnalité et les Autorités sportives que vous êtes. Et ce, afin de réaliser les états généraux des sports en République Démocratique du Congo devant aider à bien préparer l’organisation des Jeux de la Francophonie ».

Le temps étant crucial pour le mouvement sportif congolais et surtout à quelques semaines des Jeux Africains, l’élaboration d’un canevas s’étalant sur 3 ans s’avère nécessaire. L’idée étant de tout planifier avant l’arrivée des experts de la Francophonie.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x