De Boma à Kinshasa en passant par Lubumbashi et Bandundu, retour sur le parcours de la 7ème édition du Tour international de la RDC dénommé « Tour de l’alternance » qui a connu la participation de 12 pays dont dix africains et deux européens.

Boma – Matadi (1ère étape)

Après plusieurs reports, le go de la 7ème édition du Tour international de la RDC était donné le samedi 3 août dernier à Boma dans la Province du Kongo-Central par le Vice-gouverneur de cette province, Justin LUEMBA MAKOSO qui représentait le Gouverneur ATU MATUBUANA. Les coureurs effectueront un circuit de 120 km entre la Ville Portuaire de Boma et celle de Matadi. Le rwandais Jean Bosco RUBERWA était le premier à porter la tunique jaune alors que Jimmy MOHINDO était le premier congolais le mieux classé (9ème).

Mbanza-Ngungu – Kasangulu (2ème étape)

Longue de 100 km, cette étape a connu une fin catastrophique avec la chute d’un paquet de coureurs à quelques mètres de la ligne d’arrivée à Kasangulu. Et comme conséquence, des blessés graves dont l’angolais Helder Sylva et le français Paul Barret qui n’ont pas pu continuer la compétition. Ils sont rentrés dans leurs pays respectifs pour des soins appropriés. Qu’à cela ne tienne, c’est le rwandais Jean Bosco RUBERWA qui gardait le maillot jaune alors que le français Gabriel Roger Anthony qui était le vainqueur de cette étape où le maillot du congolais le mieux classé est à cette phase toujours la propriété de Jimmy MUHINDO KIAVIRO.

Kolwezi – Likasi (3ème étape)

Pour la 3ème étape du Tour, le changement d’horizon est observé. Après le transbordement par avion, cap sur la Ville de Kolwezi qui accueille la 3ème étape qui est partie de la Ville de Kolwezi à celle de Likasi et longue de 180 km. Et là, pour une première, le rwandais Jean Bosco Ruberwa perdait le maillot jaune au profit du camerounais Kamzong Abessolo; alors que le burkinabé Mathias sorgho remportait l’étape avec 4h49′, soit une moyenne de vitesse de 37 km/heure. Et là, les congolais sont toujours absents du podium; Jimmy MOHINDO reste le meilleur congolais jusque-là dans ce tour. Le congolais a fini quatrième

Likasi – Lubumbashi (4ème étape)

Le mercredi 7 août dernier, les amoureux de la bécane le long du tronçon Likasi – Lubumbashi longue de 120 km ont également vécu cette fête du vélo lors de la 5ème étape,. Une étape remportée par le camerounais Telle Artuce alors que le rwandais Jean Claude NZAFASHWAYO devenait le nouveau maillot jaune, 24 heures après le sacre de Kamzong Abessolo. Et là, la RD Congo est toujours absente.

Batshongo – Kenge (5ème étape)

A l’heure de l’Ouest, la Province de Bandundu accueille la 5ème et avant-dernière étape de ce tour.  Le rwandais BYEKUSENGE PATRICK s’est adjugé en solitaire ce circuit long de 108 km et compris entre le Territoires de Batshongo et Kenge. L’Homme a fini la course en 2h30′, soit une vitesse moyenne estimée à 40 km/h préservant au passage près d’une heure d’avance sur son compatriote UWIDRAHAYE, classé deuxième et l’angolais Helder Gorge vieira Da Silva venu à la troisième position.

Kinshasa – 6ème étape : Sprint final, Jean Claude NZAFASHWAYO maillot jaune

Cette 6ème étape marquait la fin de cette 7ème édition du Tour international de la RDC. Et le Rwanda s’est taillé la part du lion avec notamment le sacre de Jean Claude NZAFASHWAYO comme maillot jaune. Il a devancé l’angolais Helder Georges et le camerounais Kamzong Abessolo au classement général de ce Tour.

Le burkinabé Nickema Bachirou, quant à lui, s’est distingué dans le sprint et a dominé la 6ème et dernière étape qui s’est courue le dimanche 11 août de l’Aéroport international de N’djili au Boulevard triomphal, longue de 89 km. L’homme a remporté le circuit avec 2h devant Abu Sanogo de la Côte d’Ivoire et Mathias Sorgho du Burkina Faso.

A noter que cette 7ème édition, qui a vu 68 cyclistes des 12 pays dont deux européens prendre part, a connu quelques moments de faiblesse dans l’organisation.

Horaison / Or Saison