La double confrontation RDC-Angola arrive à grand pas. La pression est grandissante dans le chef de ceux qui conduisent le football en République Démocratique du Congo, en l’occurrence, la FECOFA.

Ce mardi 20 Octobre 2020 lors de la conférence de presse organisée au siège de la FECOFA, son Président a tenu à rappeler à l’opinion publique combien le Stade des Martyrs répond aucunement aux exigences de la CAF. Le beau « KAMANYOLA » de l’époque n’est que « l’image des stades de l’Europe des années 30, 40 et 50 » a laissé entendre Constant OMARI.

Si pour la réception des Antilopes noires le 14 Novembre 2020, « la CAF a provisoirement permis que nous organisons le match, des commissaires qui viendront auront la gestion du match et vont vérifier si il y a une plus-value dans ce que vous nous avez dit. Si ce n’est pas le cas, la CAF va nous retirer provisoirement l’autorisation d’organiser les matches. Notre pelouse n’est plus viable, elle est en dépassement de 4 ans. Car elle est faite pour être viable que pour 8 ans» disait OMARI SELEMANI.

Le Stade des Martyrs tend déjà vers une vétusté sans précédent, qui diminue sa viabilité sur la scène internationale. Tous ses compartiments ne répondent plus aux normes. Sur toute l’étendue de la République, un seul stade est à même d’être présenté à la FIFA.

Stade TP Mazembe « désormais » portail de la RDC

Le Congo Kinshasa compte plus de 5 stades homologués par la FECOFA. Trois pouvant recevoir les matches de la CAF. Cependant, un seul répond totalement aux exigences de la FIFA et de la CAF. C’est le stade du Tout Puissant Mazembe Englebert de Lubumbashi.

Cette bâtisse n’appartient malheureusement pas à la République mais plutôt à un club, « le seul stade qui peut nous abriter, c’est le stade de Mazembe qui n’est que le stade d’un club de 22.000 places. Ce n’est pas digne pour un pays » regrette le Président de la FECOFA Constant OMARI SELEMANI.

Tendons-nous vers une délocalisation des matches de la RDC de Kinshasa vers l’intérieur du pays, précisément à Lubumbashi au Stade TP MAZEMBE ou c’est une pression exercée une fois de plus sur le Gouvernement ?

En attente de l’arrivée des commissaires de la CAF et la vision managériale de la FECOFA.

Horsaison / Or Saison

0 0 voter
Évaluation de l'article