Le classement donne déjà un mal de tête. Suivre l’enjambement des journées risque de t’envoyer sur un lit de malade en quarantaine alors que le covid-19 n’est pas passé par chez toi. C’est dans ce tournis que se trouve actuellement le Comité de Gestion de la Ligue Nationale de Football. Le monde des sports est secoué par la pandémie du corona virus que Donald TRUMP qualifie de « Virus Chinois », heureusement pour le football congolais, le Président de la Fédération Congolaise de Football Association, Constant OMARI avait suspendu le championnat avant même que le premier cas ne soit déclaré à Kinshasa.

Tous s’attendaient à une reprise dans les 15 jours qui suivaient l’annonce de SELEMANI mais hélas, tout est en arrêt ici au Congo et en Afrique, non, j’ai oublié, dans le monde. Les Jeux Olympiques de Nippon renvoyés, Rolland Garros ajourné, NBA arrêtée, les champions de la LFP dans l’incertitude et la Ligue des Champions au dépourvu. Si les structures bien, alors très bien organisées, souffrent qu’en est-il de la LINAFOOT ?

La réponse à cette question est repartie en deux tranches : Primo sous-pression et secundo en attente des directives puisque sous-tutelle, ce qui met en mal même le destin du football congolais.

LINAFOOT, la pression dans le sang

La question semble ne pas être posée mais ça se fait en coulisse. Le vrai problème n’est pas la clôture du championnat, non, mais plutôt la détermination de ceux-là qui feront partie du contingent africain lors de la saison sportive 2020-2021.  Car en ces jours, si l’AC RANGERS qui n’est que 8ème avec 28 points, a déjà livré 24 matches ; le premier, le Tout Puissant MAZEMBE, lui n’en a livré que 20 et compte 53 points ; l’AS NYUKI, bon dernier avec 12 points a joué 23 matches.

Les 3 clubs précités ne présentent aucun problème, MAZEMBE ayant fini en tête même lors de la manche aller. Le mal intervient lorsque nous jetons un œil sur les 2 dernières places qualificatives qui risquent de coûter aux membres de la commission de gestion leur poste.

Avec moi, vous avez constaté que V. CLUB, 2ème avec 48 points en 23 matches disputés et MANIEMA UNION, 3ème  avec 46 points en 21 matches sont qualifiés pour les prochaines coupes de la CAF (Ligue des Champions et Coupe de la CAF) mais le perdant dans tout ça, c’est le DCMP qui est 4ème avec 42 points en 21 matches aussi.

D’où la grande question qui se pose est de savoir : Voyez-vous le DCMP laisser V. CLUB jouer la Ligue des Champions dans une phase interrompue alors qu’à la manche aller VITA était derrière ? La réponse des IMANIENS ne compte que trois lettres en majuscule : NON !

Ce deuxième tableau nous montre noir sur blanc qu’à l’issue de la seule phase régulière à laquelle les clubs ont pris part, les Immaculés étaient devant les Dauphins Noirs bien que tous n’étant pas bien positionnés pour la campagne africaine.

C’est donc la Jeunesse Sportive Groupe BAZANO, 3ème avec 31 points  qui doit disputer la Coupe de la CAF par contre la Ligue des Champions reviendrait au TP MAZEMBE, 1er avec 38 points et MANIEMA UNION, 2ème avec 33 points, et ce, si et seulement si la LINAFOOT s’en tient au classement de la manche aller pour déterminer qui sera africain. Mais attention, la LINAFOOT ne décide pas …

LINAFOOT, SOUS-TUTELLE ET EXECUTE SEULEMENT …

Bien que crie sur tous les toits qu’elle est autonome, la Ligue Nationale de Football n’a pas le dernier mot sur son propre championnat. Elle ne fait qu’exécuter ce que veut la Fédération Congolaise de Football Association qui prend des décisions sur elle comme bon le semble, personne n’a oublié le feuilleton du Daring contre la LINAFOOT. La LINAFOOT dit NON, la FECOFA dit OUI, et le Daring s’envole.

Bien que l’article 58 du règlement de la 25ème édition dit autre chose.

Toutefois, la FECOFA ne laissera pas ses meilleurs collaborateurs qui sont V. CLUB et DCMP dans la boue pour offrir à BAZANO sa première en Afrique. Qui imagine un tel scénario ?

Nous sommes aujourd’hui dans cette cacophonie tout simplement parce que le calendrier n’est pas respecté par les clubs qui sont sous couvert d’un parapluie qui joue le rôle des Etats-Unis pour la France et le Royaume-Uni après la deuxième Guerre Mondiale.

Allons-nous vers la reconduction des 4 derniers fantastiques (les qualifiés de la Saison 2018-2019) ou vers une phase des play-offs à 10 équipes réparties en deux poules ?

Attendons voir…

Horsaison / Or Saison

5 1 voter
Évaluation de l'article