Alors que la RD Congo se prépare à abriter les 9èmes Jeux de la Francophonie dans la capitale Kinshasa, les choses semblaient peu cohérentes entre le Comité Olympiques Congolais et ses différentes Fédérations qui d’ailleurs avaient annoncé au sortir d’une réunion leur prétendu non participation à ces jeux si les choses n’étaient pas tirées au clair.

Quelque temps après cette sortie médiatique, les choses semblent retrouver leur cours normal grâce notamment à l’implication du Ministre des Sports et Loisirs Marcel Amos MBAYO.

Réunis avec ce dernier dans son Cabinet de travail au Stade des Martyrs, le mardi 8 octobre pour débattre autour de la question, le Comité Olympique congolais par le biais de son premier vice-président NGIEBE a annoncé qu’au regard de la loi, le Comité Olympique est partie prenante à ces jeux.

« Le Comité Olympique Congolais et l’ensemble du mouvement sportif et olympique congolais représentés par un échantillon des Fédérations a tenu à rencontrer son Excellence Monsieur le Ministre des Sports et Loisirs Marcel Amos MBAYO KITENGE pour plancher autour des Jeux de la Francophonie que la République Démocratique du Congo va organiser d’ici quelques mois en 2021.

Et comme ces jeux s’organisent chez nous, il était tout à fait opportun qu’on fasse le point de l’organisation et de la préparation de ces jeux. Voilà plus ou moins la quintessence de notre rencontre d’aujourd’hui avec Monsieur le Ministre des Sports et Loisirs.

Effectivement à l’issue de cette réunion qui était très enrichissante, Monsieur le Ministre a rencontré toutes nos préoccupations et nous a rassuré que ces jeux qui vont se dérouler chez nous se feront avec l’accompagnement du Comité Olympique Congolais et l’ensemble du mouvement olympique et sportif congolais comme cela se fait lors des autres éditions.

A l’issue d’une réunion du Comex, nous avions posé des préalables parce que nous ne comprenions pas bien ce qui se passait jusque-là autour de la préparation de ces jeux, mais comme je vous l’ai dit tout à l’heure, le Ministre des Sports nous a donné des éclaircissements et nous a rassuré quant à l’organisation effective de ces jeux, tout est rentré dans l’ordre.

Nous ne voulons que les choses se fassent comme elles doivent se faire, nous sommes à la neuvième édition des Jeux de la Francophonie, cela suppose qu’il y a eu huit autres éditions et que ces huit autres éditions ont été organisées de la manière dont nous tous nous savons.

Au regard des textes réglementaires, au regard de la loi, le Comité Olympique est partie prenante de cette organization. Voilà pourquoi, nous nous sommes rapprochés du Ministre pour comprendre comment est-ce que cela allait se passer, le Ministre nous a rassuré. »

Ainsi donc, nous pouvons dire que tout redevient à la normale pour bien préparer ces jeux afin de relever à la fois le défi d’organisation et de la participation des athlètes de la RD Congo dans différentes épreuves.

Horsaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article