Congo Sport

RDC – MERCATO: « JE SUIS EN TURQUIE ET J’Y RESTE … » CHRISTIAN LUYINDAMA

La pièce maîtresse des clubs qui s’achètent ses services, il l’est. De sa marge de progression, l’ancien joueur du Tout Puissant MAZEMBE s’arroge un nouveau bail avec le club turc de GALATASARAY, le champion de Turquie a trouvé en ce défenseur congolais la marge de différence d’une solidité défensive hors pair.

C’est donc parti pour un nouveau contrat de 3 ans  entre Christian LUYINDAMA NEKADIO et le double champion turc, la formation Rouge et Orange qui a déboursé 8 millions d’euros pour s’acquérir définitivement les atouts de celui qu’on appelle « le Boss ».

Horsaison.cd a été rencontré le joueur pour parler de sa mi-saison chez les stambouliotes.

De l’arrivée au titre, Christian LUYINDAMA s’est livré à votre rédaction

L’intégration en Turquie, le seul casse-tête

Au début de la saison sportive 2018-2019, NEKADIO est une propriété de Standard de Liège où il est acheté pour 150.000$ au TP MAZEMBE. L’autre fois Daringmen s’est, lors de son passage en Belgique, adjugé le titre de vainqueur de la Coupe de Belgique. Une valeur sûre qui hausse son prix sur le marché de transfert avant qu’il n’intéresse la Turquie où l’adoption après près d’une année en Belgique n’a pas été aisée.

« Ce n’est pas facile d’intégrer un club dont le niveau de professionnalisme est surélevé. J’ai trouvé le club turc a un niveau très avancé, avec un système de jeu propre à lui. Le Standard de Liège m’a permis d’être à ce cap mais ici j’ai trouvé une autre philosophie, grâce à mon mental et mon objectif de toujours confirmer partout où je vais. Je me suis imposé dans le groupe, GALATASARAY est un grand club » a dit Christian LUYINDAMA à votre rédaction.

Quant à la différence sur la manière de jouer du club belge et son nouveau chez lui, le défenseur central des Léopards ne s’attelle que sur les phases de jeu « si au Standard de Liège, je pouvais atteindre la ligne d’attaque sans passer par le milieu en signant une longue passe, ici en Turquie, ce n’est pas le cas. Le ballon part du gardien de but passant par le défenseur qui se doit, balle au pied, trouver un partenaire au le milieu de terrain pour l’attaque, soit porter lui-même le ballon jusqu’à ligne offensive s’assurant qu’il est couvert à son poste. A l’image du tiki tika barcelonais », une manière de jouer à laquelle se plaît l’ancien de Sanga Balende qui pour cette nouvelle saison se veut être champion.

2019-2020, la Turquie et l’Europe à dominer

Au mois d’août, précisément le 18, sera lancé le championnat turc, la Super Lig. LUYINDAMA et GALATASARAY savent déjà leurs adversaires en première journée. Les champions en titre seront face au DENIZLISPOR en déplacement. Une rencontre décisive qui annoncera les couleurs du parcours de GALATASARAY bien que LUYINDAMA sait déjà ce qu’il veut « pour la saison 2019-2020, c’est le championnat qui lancera notre retour sur la pelouse. Personnellement, je me fixe comme objectif d’être champion de Turquie avec mon club d’une manière affiliée. Je sais que ça ne sera pas de la tarte, j’y tiens et je vais travailler pour garder ma place de titulaire au sein du club pour vivre encore des bons moments avec le groupe. Nous sommes également qualifiés en Ligue des Champions; c’est le quart de finale que je vise après le cap manqué en Europa League la saison dernière » a soutenu le Rock d’Istanbul.

Si pour la Super Lig, GALATASARAY et le congolais sont fixés sur comment l’aborder, ils devront attendre le tirage au sort de la Ligue des Champions pour connaître leurs adversaires; le GALATASARAY étant classé premier dans le chapeau 4.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x