Présent à Kinshasa pour participer à la 5ème édition du forum économique dénommé: « MAKUTANO »,  l’ancien international camerounais, Samuel ETO’O fils, a annoncé ce vendredi soir via son compte instagram qu’il mettait fin à sa carrière de footballeur professionnel. Un court message mais lourd de sens qui disait: « The end, vers un nouveau défi ».

A 38 ans, l’ancien capitaine des Lions Indomptables raccroche les crampons, mettant ainsi fin à une carrière bien remplie en succès.

ETO’O a tout gagné en clubs

Le natif de Nkon à Yaoundé avait quitté l’Afrique pour rejoindre l’Europe afin d’entamer une carrière professionnelle qui sera couronnée en exploits et en succès, entre autres 2 triplés (coupe, championnat et ligue des champions) successivement en 2009 avec le FC Barcelone et en 2010 avec l’Inter Milan.

Parcours exceptionnel chez les Lions Indomptables

Samuel ETO’O fils est sûrement le meilleur joueur camerounais de tous les temps, même si certains préfèrent attribuer ce titre à Roger MILLA. En effet, l’ancien joueur du FC Barcelone culmine en tête des buteurs de l’histoire des Lions Indomptables avec 56 buts en 118 sélections, il a notamment remporté les Jeux Olympiques de 2000 et la Coupe d’Afrique des Nations à deux reprises (2000 et 2002). L’homme a aussi participé à plusieurs coupes du monde avec le Cameroun.

ETO’O détient plusieurs records et a obtenu plusieurs distinctions individuelles

Samuel ETO’O est sans doute l’un des footballeurs le plus décoré d’Afrique et du monde. Il a notamment remporté plusieurs distinctions individuelles, à savoir:

  • 4 fois joueur africain de l’année (2003, 2004, 2005 et 2010);
  • 1 fois meilleur buteur du championnat espagnol (2006);
  • 2 fois meilleur buteur de la CAN (2006 et 2008);
  • Meilleur joueur de la coupe du monde des clubs (2010), pour ne citer que celles-là.

Si le camerounais a glané tout au long de sa carrière plusieurs récompenses individuelles et détient également de nombreux records, notamment celui de meilleur buteur de l’histoire des Lions Indomptables avec 56 buts ou celui de meilleur buteur de l’histoire de la CAN avec 18 buts ou encore celui de meilleur buteur de l’histoire du RCD Majorque, etc.

Aujourd’hui retraité, Samuel ETO’O fils laisse derrière lui la carrière d’un avant-centre prolifique ayant évolué dans les plus grands clubs du monde et ayant tracé le chemin pour les nouvelles générations des footballeurs africains qui ambitionnent d’atteindre le plus haut niveau du football mondial.

Une page se tourne mais une autre s’ouvre pour l’ancien attaquant de Chelsea qui va certainement s’envoler vers d’autres horizons et relever d’autres défis.

Horsaison / Or Saison