Son temps de propagation est spectaculaire que même l’OMS se comporte en mode « Lavez-vous les mains régulièrement » pour éviter toute sorte de contamination à haute échelle.

Au pays, le Président de la République Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a prôné la « distanciation » avec un écart d’au moins 1 mètre entre individus. Le Sport n’est pas en reste car c’est un domaine de contact ; ce qui va favoriser la multiplication des infections à travers la République d’où la mesure de suspendre toute activité sportive sur l’étendue du territoire national.

Suspendre sans éduquer est synonyme de ne rien faire pour éradiquer la déclarée « Pandémie » universelle qui est le CORONA VIRUS. Pour s’y prendre, la sensibilisation a été le meilleur moyen opté par le Président de la Fédération Congolaise de Taekwondo Alain BADIASHILE qui a appelé les Taekwondoïnes en particulier et les sportifs en général tout en rappelant qu’il « est de notre devoir d’utiliser les valeurs que véhicule le sport, notamment la valeur éducative du bon exemple pour en appeler à la prise de conscience de tous les athlètes de Taekwondo et pourquoi pas le sport, toutes disciplines confondues. Pour ce faire, il faut impérativement respecter de manière stricte toutes les mesures préventives édictées par les instances compétentes en la matière en vue de stopper la propagation de ce virus dans notre pays, il va de la survie de nos familles » a-t-il laissé entendre.

Une sortie médiatique qui s’aligne sur la sauvegarde des vies et protection des athlètes qui sont la priorité de la Fédération de Taekwondo du Congo qui par cette mesure épargne les Léopards en course, de par le ranking de la Fédération Internationale, à la qualification aux Jeux Olympiques Tokyo 2020, le cas d’Arnold NKOY.

Horsaison / Or Saison

0 0 voter
Évaluation de l'article