Dans son programme de 100 jours annoncé le 21 Octobre, le Ministre des Sports et Loisirs a classé ses grandes actions en 5 axes parmi figure l’administration, milieu sur lequel il veut s’appuyer pour la réussite de sa mission et atteindre les objectifs qu’il s’est assigné devant le peuple congolais.

Pour ce faire, Marcel Amos MBAYO annonce plusieurs réformes au sein de cette administration en infrastructures et en ressources humaines.

L’amélioration des conditions de travail et l’amélioration des conditions de vie des agents, ce qui sera le résultat du constat fait après une visite du Ministre des Sports et Loisirs au niveau du bâtiment administratif du Secrétariat Général aux Sports.

« J’ai visité les bureaux du Secrétariat Général de mon Ministère et j’ai longuement échangé avec les agents, croyez-moi, la situation n’est pas reluisante et ce, tant au niveau des conditions de leur travail qu’au niveau de leur traitement. Dans ces conditions de travail, je ne saurai attendre quelque chose de positif de mes agents du Secrétariat Général. »

Pour le Ministre MBAYO, cette administration nécessite une restructuration et une cure de jouvence, elle doit devenir efficace, performante et surtout innovante.

Des actes concrets et palpables ont été annoncés pour leur mise en exécution durant les 100 jours, à savoir :

  • Je doterai l’administration des matériels informatiques et mobiliers modernes de bureau;
  • Je doterai mon administration des moyens de transport adéquats, c’est-à-dire d’un charroi automobile digne;
  • Je réactiverai la cantine sociale en son sein;
  • J’obtiendrai la prime additionnelle pour les agents;
  • J’obtiendrai dans les 100 prochains jours, la mécanisation de ces agents qui ont presté pendant un certain temps sans être mécanisés;
  • Je m’engage à réhabiliter et à moderniser le bâtiment traditionnel de l’administration et même à construire des bâtiments annexes sur les propriétés du Ministère;
  • Je m’engage à moderniser les propriétés du Ministère situées sur l’avenue Dima dans la commune de Kinshasa et sur l’avenue de l’enseignement à Kinshasa/Kasavubu, des bâtiments en état de délabrement avancé d’une part, et d’autre part, ils sont menacés de spoliation et engager des procédures judiciaires et des négociations en vue de préserver ces bâtiments de la spoliation;
  • La santé des agents de mon administration sera prise en compte car en effet, je négocierai ou à tout le moins renégocierai le contrat avec un centre de santé digne et respectueux de la personne afin de prendre en charge la santé des agents et de leurs familles, j’insiste et de leurs familles;
  • Je veillerai à ce que toutes les directions de l’administration soient effectivement fonctionnelles et que les missions à l’étranger de ses membres soient rotatives et selon les secteurs d’activités : je mettrai fin à la pratique installée au sein de l’administration où seule une personne effectue toutes les missions du Secrétariat Général;
  • Je me battrai pour obtenir au profit des agents de l’administration, la signature de la prime spécifique;
    Enfin, sur ce chapitre, je ferai une mise en place générale de l’administration afin de placer l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

J’exigerai du Secrétariat Général:

de rétablir chaque direction dans ses attributions et chaque direction dans son rôle;
de recenser tout le personnel du Ministère, de présenter leur qualification et d’évaluer leur prestation;
de mettre fin à l’immixtion de l’administration dans la gestion des fédérations sportives conformément à la loi.

Rien qu’avec ce qui est dit et établi comme réforme au sein de l’administration, tout porte à croire que le Ministre des Sports et Loisirs est animé des bonnes intentions qui, seules ne suffiront certainement pas, il lui faudra un accompagnement du Gouvernement et de certains partenaires pour lui permettre de lier la parole à l’acte.

Horsaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article