L’objectif lors de la construction de ce stade municipal, un des trois achevés et mis à la disposition de la ville de Kinshasa, était de favoriser l’initiation de la jeunesse à la pratique du sport, le football particulièrement. Mais après, rien n’a suivi. Le stade qui devait générer les fonds pour assurer son autofinancement n’avait pour raison d’être que des matches caritatifs  sans pour autant se pencher sur l’aspect de la promotion du sport et de la Jeunesse.

Inauguré depuis plus de 2 ans, le stade Jean Santos  MUTUBILE n’a jamais connu un programme aussi ambitieux que celui présenté par son nouveau gestionnaire, Bob MAKANDALELE.

BOB MAKANDALELE, de la Télé au bureau du Gestionnaire

Revenu à Kinshasa après son long séjour Européen, l’ancien Manager de l’AS V. CLUB a mis en exergue son expérience Espagnol pour palier à la calamité observée à ces jours dans le monde Sportif en Intervenant chaque samedi à une tranche sportive de l’émission Au Cœur du Sport de la chaine de Télévision, Télé 50.

Des idées mis aux devant de la scène public, son souci de permettre aux jeunes de Kinshasa d’éclore, sa maitrise des termes de management ; lui valent un coup de téléphone synonyme du poste de Gestionnaire du stade de Delvaux. «  Je suis depuis deux semaines déjà l’administrateur de ce stade. C’est à travers l’une de mes prestations à une chaine respectée de ce pays que le PDG de la société qui gère ce stade nous a remarqué,  il nous a demandé de venir pour nous confier  la responsabilité de la gestion de ce stade et c’est comme ça que j’ai été engagé. Je remercie cet organe de presse qui m’a reçu et qui me donne sa plate-forte pour exposer chaque samedi mes idées par rapport au marketing sportif que je sais bien faire »a laissé entendre le nouveau gestionnaire du Stade JS MUTUBILE.

Ce marketing sportif se sent justement  avec d’entrée un tournoi à caractère international qui va réunir  512 jeunes jouant au Football, Voici KIC.

KIC, KINSHASA VIT UNE NOUVELLE EXPERIENCE

Sur  la sphère mondiale de transfert, les joueurs venus de la RDC ne font plus parti de la priorité des grands clubs Européens lorsqu’ils quittent directement Kinshasa. La faute à un manque de sérieux  des agents recruteurs et certains joueurs qui une fois dans le Vieux  contient e se sont mués en fumée pour disparaitre dans la nature. D’où, il faut un nouveau marketing pour vendre positivement l’image des joueurs  Congolais entant que personne (moralité) et athlète (qualité sur le terrain).

C’est la raison d’être du Kinshasa International Cup, qui en vrai est une fenêtre qu’ouvre Max World en partenariat avec le CF GETAFE, club de la division d’Elite du Football Espagnol. Ces derniers  vont e assurer la détection à Kinshasa. « Du 1er au 7 Avril nous aurons la Kinshasa International Cup, c’est un concept innovant.  Nous allons sélectionner les meilleurs,   juste dans la ville de Kinshasa pour les emmener à un tournoi international à Dubaï Du 15 au 18 Avril 2019.  Nous voulons donner la chance à tout le monde surtout à ces enfants qui sont défavorisés en vue de leur permettre de palper à une toute autre réalité qui s’apparente à leur rêve » a déclaré Bob MAKANDALELE.

KIC : UNE SEMAINE, 32 EQUIPES, UN CHAMPION, 16 MEILLEURS

 C’est sur une semaine que se tiendra le tournoi de détection des 16 meilleurs joueurs qui ne viendront pas nécessairement d’une même équipe moins encore de l’équipe championne de la compétition.

Avec un total de 512 joueurs, les détecteurs Espagnols qui fouleront le sol Kinois vont  les repartir en 32 équipes de16 Joueurs.

Le tournoi se disputera à élimination directe jusqu’à la dernière confrontation pour sacrer la meilleure composition de Kinshasa. Une première édition qui donnera le Ton d’une nouvelle ère du football de jeune dans la capitale.

Le souci étant de consolider les équipes nationales  d’âges des Léopards  soit le U15, U17 jusqu’à l’ossature des Espoirs.

OR SAISON / HORSAISON