Le sport de combat qu’est le taekwondo se pratique dans ce coin de la République sous l’ancienne configuration territoriale nationale, a-t-on appris des sources des dirigeants provinciaux de cette discipline.

Pour sa 10ème édition, la Ligue Provinciale de Taekwondo du Katanga a sollicité « La Place Bassin de Kipushi » à Kipushi-Ville pour cette manifestation qui a réuni les athlètes venus de 5 ententes dont : Lubumbashi, Kolwezi, Kasumbalesa, Likasi et Kipushi.

Pour ce faire, les différents combats catégorisés individuel se sont déroulés suivis avant la clôture des combats par équipes (ententes), selon le programme initié et validé lors de la réunion technique sous la direction de l’actuel Président de la Ligue en la personne de Collins Dibwe.

Le classement général à la clôture des combats par équipes donne :

  1. Entente de Kipushi avec le club Kamerenge
  2. Entente de Lubumbashi avec le club Oasis
  3. Entente de Kolwezi avec le club Dan Riou
  4. Entente de Likasi avec le club les Elites
  5. Entente de Kasumbalesa avec le club Inter Ecoco stars

Les trophées et autres récompenses prévus à cet effet ont été remis par la Ligue en présence des autorités politico-sportives dont le Chef de Division Urbaine des sports de la Ville de Kipushi.

Un fait insolite qui dérange

Le décès de l’un des athlètes qui devait prendre part à ce rendez-vous provincial, pourtant suspendu deux jours après le démarrage de la manifestation.

Collins Dibwe, le Président de la Ligue Provinciale de Taekwondo du Katanga:

 » Nous avons organisé notre championnat de la Ligue du Grand Katanga, il y avait la participation de cinq ententes.

Le dernier jour, un athlète qui était pourtant suspendu après deux jours du championnat était décédé électrocuté chez eux à la maison. Maintenant, sa famille change le fait réel de sa mort et retribue ce fait sur le championnat disant que ce dernier a été tabassé par les athlètes que nous (la Ligue), nous avons donné l’ordre de tabasser.

C’est triste, au moment où je te parle ici, il y a deux athlètes et l’entraîneur provincial qui sont arrêtés et se trouvent à la prison de Kipushi. L’entraîneur s’appelle Ilunga Kibingani François, les deux athlètes ; Bobel Kibambe et Paul Tshimanga lourd. »

HorSaison / OrSaison

.

0 0 voter
Évaluation de l'article