Sous le haut patronage de l’Ambassade de la Corée du Sud que la première édition de la Coupe de l’Ambassadeur a ouvert ses portes ce mercredi 9 octobre 2019 dans l’enceinte de Maïsha Park à Kinshasa-Gombe, en présence du Premier conseiller de l’Ambassadeur Woosic Shin.

Engageant toute l’Afrique centrale ou la zone 4, c’est seulement deux pays de la zone qui ont répondu à l’appel de Alain BADIASHILE KAYATSHI en sa qualité de Président de la Confédération Africaine de Taekwondo zone 4.

Pendant trois jours, les athlètes de deux Congo, entendus la République Démocratique du Congo sous la présidence de Alain BADIASHILE et du Congo Brazzaville avec Rock Gur Popassi vont en découdre dans toutes les catégories avant la clôture qui interviendra ce vendredi 11 octobre 2019 avec l’équipe nationale de démonstration de la Corée du Sud.

Programme proprement dit

Pour la journée de mercredi 9 octobre 2019, vingt-cinq combats étaient alignés dans le style éliminatoires directs et les vainqueurs sont d’office propulsés au second tour de la compétition.

Quelques vainqueurs du premier tour:

  1. NAZALA TSIMBA -58kgs
  2. MAKELA Nico idem
  3. MENAMA idem
  4. MUTEBA Fortuna idem
  5. BAMBI Hassan idem
  6. KAZINDA idem
  7. KINSAMA Renedy idem (par abandon)
  8. KASIAMA Chadrac
  9. Naomie KATOKA idem
  10. MBOMBO KASUMPATA 67kgs, etc.

Livrant ses impressions à la presse, le Président de la Fédération Congolaise de Taekwondo s’est déclaré un homme heureux pour avoir réussi le pari de la première édition de la coupe de l’Ambassadeur à Kinshasa.

 » Je peux dire que le pari est gagné d’autant plus que tous les invités sont là, c’est-à-dire l’arrivée des athlètes de la Fédération du Congo d’en face et de l’équipe nationale de démonstration de la Corée du Sud. Les compétitions aussi ont effectivement démarré et en tant que organisateur de cette première édition sous le haut patronage de l’Ambassade de la Corée, je ne peux qu’être satisfait que je suis surtout compte tenu du fait je suis le principe actif de cette discipline au niveau de l’Afrique centrale et particulièrement au niveau de la RDC et donc, voilà pourquoi je suis l’homme le plus heureux…

Les explications claires vous les avez sur les réseaux sociaux, c’est une première édition de la coupe de l’Ambassadeur, vous savez que depuis un certain temps dans les coutumes des pays asiatiques, il est question de soutenir leurs disciplines respectives et pour la Corée du Sud, c’est le Taekwondo et nous autres comme je venais de le dire et en tant que patron numéro 1 de la discipline au niveau de l’Afrique centrale et dans mon propre pays, il est tout à fait normal qu’il était temps pour que nous puissions mettre la main dans la patte en associant mon collègue du Congo Brazzaville pour qu’ensemble, nous puissions mutualiser nos efforts et l’expérience au mieux de l’intérêt de nos athlètes qui ont besoin de maximiser leurs performances sportives.

Voilà la coupe de l’Ambassadeur qui entre dans l’esprit logique dans la ligne droite des activités réalisées pour maximiser les performances de tous les athlètes au niveau aussi de la sous-région…Du coup, nous répondons aux aspirations du pays d’où vient cette discipline qui veut qu’à travers ses activités répandre ou promouvoir leur culture puis soutenir la discipline à travers les cinq continents « .

Horsaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article