La Coupe de l’Ambassadeur à laquelle le Congo Brazzaville a pris part à Maïsha Park dans la capitale Kinshasa s’est clôturée sur une note positive tant côté organisateur que participants et ce, à la grande satisfaction de la forte délégation sud-coréenne qui y a apporté sa touche très remarquable du moins pour ceux qui ont vécu différentes demonstrations ce vendredi 11 octobre jour de la clôture.

Quoi de plus normal pour le Président de la Fédération Congolaise de Taekwondo Me Alain BADIASHILE d’être fier de ce qu’a été cette première expérience.

« C’est un expert qui a organisé les choses bien entendu en collaboration avec l’Ambassade de la Corée du Sud et mon collègue du Congo Brazzaville qui est venu me prêter main forte, la réussite est d’abord totale en termes de compétitions, en termes de résultats et participation.

Vous avez la Corée du Sud qui a fait partie de l’édition, vous avez le Congo Brazzaville et les clubs, j’ai dit que c’est un petit format dans un premier temps, les clubs de Kinshasa.

Ce qu’il faut retenir quand je parle d’un pari gagné, c’est d’abord la mutualisation de nos expériences. Du coup, le niveau technique des athlètes et arbitres qui monte d’un cran, c’est aussi une formation pour les uns et les autres. »

La réussite de cette première édition de la Coupe de l’Ambassadeur lance peut-être une nouvelle dynamique de travail entre les deux Congo qui se disent prêts à accroître leur volume de travail.

« Avec mon collègue, nous nous sommes dit que nous n’allons pas rester sur cette réussite, nous allons conjuguer nos efforts, mettre nos intelligences en synergie pour voir comment ensemble accroître le volume de nos activités au mieux de l’intérêt de nos athlètes qui doivent être compétitifs sur le plan international. »

Sur le tableau des médailles la RDC est restée au-dessus de la RCONGO

La RD Congo s’est taillée la grosse part lors de cette première édition de la Coupe de l’Ambassadeur mais peut bien se mordre le doigt dans deux catégories qui ont vu la médaille d’or revenir aux Diables Rouges.

Dans la catégorie de moins de 80 Kg, MOKENGE Glenn a d’abord sorti le favori (Arnold NKOY) en quart de finale avant d’aller chercher la plus haute marche; ESENDE et OKENGE de la RD Congo ont respectivement remporté l’argent et le bronze.

L’or chez les moins de 49 Kg filles est également revenu aux Brazzavillois, Medza TOGO a pris le meilleur sur MUNONGO Sephora et ALLANGA Merveille.

Outre ces deux catégories, la RD Congo a survolé sa compétition avec le reste des catégories et ce, dans les deux versions.

Catégorie (-58Kg)

  • KINSAMA Renedy (Tshangu)
  • KAZINDA Eureka (Mont-Amba)
  • MUTEBA Fortuna (Funa)


Catégorie (-67 Kg)

  • KASUMPATA Naomie (Lukunga)
  • KATIKA Rochelvie (Diable rouge)
  • MBOLI KASUMPATA (Lukunga)

Catégorie (+67 Kg)

  • MBADU Anny
  • MBAKI North
  • OHARA Rébecca

Catégorie (+80Kg)

  • BOYIPAMBA Guegnol
  • LIKINDA Eva
  • KIMINA Ardan

Catégorie (-57 Kg)

  • MBUBU Flore
  • MWAKA Glody
  • MAHONZA Brenda

Catégorie (-68 Kg)

  • FUTILA Stalonne
  • MABOUNDA Tom
  • MATADI Rosny

Horsaison / OrSaison

0 0 vote
Article Rating