Le rendez-vous de ce premier jour de la compétition du challenge Hopes et cadets au Studio Maman ANGEBI de la Radio Télévision Nationale Congolaise a été respecté et de la plus belle des manières, avec une mise en place à la hauteur de l’événement.

Et, c’est le Ministre des Sports ai LISANGA BONGANGA qui viendra, en début d’après-midi, donner le go. Difficile de se retenir devant une bonne organisation, le Ministre des Sports a jeté des fleurs à la Fédération de Tennis de Table du Congo pour la réussite de cette compétition. Une réussite qui va de pair avec la vision du Chef de l’Etat.

« Nous sommes là pour soutenir les sportifs, nous avons la chance d’avoir un Chef de l’Etat qui est un grand sportif et il a dit à maintes reprises qu’il continuera à soutenir les différentes disciplines sportives, il n’y a pas que le football à soutenir. »

Une première pour le représentant du Comité Olympiques Congolais, Désiré BONINA qui est séduit par la manière dont le chose se présente.

« J’ai toujours suivi au loin, pour une première, je suis agréablement surpris pour l’organisation. La FTTC fait partie des fédérations qui honorent la RD Congo. »

Avec cette jeunesse à travers les différentes fédérations sportives, il est fort probable qu’à l’horizon 2028, la RD Congo goûtera à sa toute première médaille olympique. Tel est d’ailleurs le mot d’ordre du Comité Olympique Congolais à toutes ses fédérations sportives.

Un objectif élément moteur pour la Fédération de Tennis de Table du Congo qui met un accent particulier sur ces jeunes pongistes dont l’âge varie entre 12 et 15 ans pour faire de ces derniers des futurs champions.

Place à la compétition

La compétition a démarré dans l’avant-midi, juste après l’ouverture officielle par le Ministre ai des Sports, LISANGA BONGANGA.

Une première journée qui n’est restée que dans sa logique, celle de voir les jeunes pongistes du Nord (Egypte et Tunisie) prendre le dessus sur les congolais, ougandais et rwandais dans les deux versions. Les tickets pour le rendez-vous mondial semble déjà choisir leurs camps.

C’est ce samedi 15 juin, jour de la clôture toujours au Studio Maman ANGEBI de la RTNC, que le verdict sera connu.

Des arbitres

Toutes les dispositions ont été prises par la FTTC pour que l’effectif des arbitres internationaux réponde aux attentes et à la taille de cette compétition. Et, ils abattent un grand travail dans le respect des règles, puisque cette première journée de compétition n’a souffert d’aucune contestation.

ITTF à l’oeil vigilant

Chacun des acteurs qui prend part à ce challenge hopes et cadets Africa (pongistes, entraîneurs, arbitres et médecin) est conscient du fait de la présence de deux délégués de l’International Table Tennis Fédération, EVA JELER l’allemande pour l’ITTF et Ramzi MABROUK le tunisien pour l’ITTF Afrique.

Ce climat du premier jour est également attendu ce samedi, jour de l’épilogue.

Horsaison / Or Saison