Congo Sport

TENNIS DE TABLE – CIRCUIT INTERNATIONAL: RDC 50% DE RÉUSSITE A L’ENTAME PAR ÉQUIPE CHEZ LES CADETS.

Démarrée par les épreuves individuelles, la troisième journée du circuit international Accra 2019 s’est clôturée avec les doubles, dont la suite est prévue ce jeudi avec bien entendu le simple juniors et cadets dans les deux versions.

S’agissant des doubles, la RDC s’est contentée de cinquante pourcent de réussite à l’entame, l’épreuve étant à élimination directe.

First-In, First-Out

Elles étaient les premières à entamer cette épreuve de double quoique programmée à la même heure que les garçons. Dinanga Lyly et Kayembe Julie de la RD Congo se sont fait sortir par Amissah et Kyere du Ghana, après 4 jeux, soit 1 set contre 3.

Le premier set est loin de toute attente, les congolaises en manque d’inspiration n’auront marqué que 2 points contre 11 pour les ghanéennes. Malgré qu’elles ont tenté de remonter au deuxième set, mais leurs efforts ne seront pas suffisants pour remporter ce 2ème set que l’adversaire s’octroie avec un 11-9.

Le 3ème set sera de loin différent de deux précédents, puisque Dinanga et Kayembe s’activent à remonter au score, elles s’imposent alors 11-7.

Le set supposé de l’égalisation sera décevant, incompréhension entre les deux filles, Kayembe veut attaquer alors qu’elle n’a pas les atouts nécessaires. Elle marche dessus les consignes et fragilise son équipe, l’adversaire en profite et perd le match par 3-11, soit trois jeux à un. Dinanga et Kayembe sont donc Out.

Malola et Tshitenge revanchards.

Tous les indicateurs ont montré que l’opposition Malola et Tshitenge de la RD Congo face à Labanti et Ofori du Ghana chez les cadets était à l’avantage des congolais. Effectivement, il a été au début du premier set, mais à la surprise générale, les congolais qui menaient et avaient presque ce premier set à leur avantage (10-5) se font remonter jusqu’à s’incliner (11-13).

Pire encore Malola et Tshitenge se livrent à la merci des ghanéens qui en profitent pour leur coller un 5-11 et prendre avec eux deux sets d’avance sur la RD Congo pourtant séduisante et joueuse.  

La peur de quitter révolte

Se calmer et jouer au réalisme s’impose, consignes données. Il faut d’abord retarder cette élimination qui ne tient plus qu’à un set.

C’est alors que l’équipe retrouve sa superbe et inflige d’abord une victoire (11-5) au 3ème set, puis égalise à deux partout avec un set éloquent (11-2). Un retour qui entame le moral des ghanéens. Labanti et Ofori n’en reviennent pas, ils perdent leur jeu et alignent des fautes au dernier set, situation qui profite bien aux congolais qui l’emportent (11-5) et s’imposent 3 jeux à 2.

Malola Elie et Tshitenge Marc poursuivent donc cette compétition après une belle remontée infligée aux ghanéens.

Toutes ces épreuves (simple et double) se poursuivent ce jeudi avec notamment l’entame de double chez les juniors.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x