Pour ceux qui sont amoureux de la petite balle blanche sur l’échiquier mondial, elle n’est pas une inconnue, elle n’a que 16 ans et ses résultats font parler d’elle au-delà des frontières de son Ile Maurice d’appartenance jusqu’à l’installer en France, son pays adoptif.

Jeudi 5 Mars 2019 au Salon Congo du Pullman Grand Hôtel de Kinshasa où les spectateurs assistaient à la finale du circuit international de tennis de table Kinshasa 2020 par équipe des juniors chez les filles, la franco-mauricienne Hosenally OUMEHANI a porté sur elle le poids du Togo et de la Hongrie en se lançant la première sur la table bleue numéro 6 pour affronter une formation angolaise sur pied et venue au grand complet alors que leur adversaire étaient les seules à représenter leur pays d’origine.

Il est 16h45’ lorsque la partie est lancée et elle ne rate pas de se faire remarquer dès le 1er set en laissant tout le Sud-Ouest de la salle dans une stupéfaction totale pour avoir laminé l’angolaise Sousa KALIANE 11 contre 2.

Une envie de démarrer avec pompe qui la voit mal entamer le 2ème set manquant quelques de ses services, ouvrant grandement la porte à un retour angolais que Sousa ne loupe pas, car elle en profite pour ramener la partie à égalité après son application du 8-11, le marquoir indique 1 set partout (seul set perdu depuis le début de la compétition le 4 Mars 2020).

Soucieuse de vite se relancer et creuser l’écart, l’appréciée du public de Kinshasa revient totalement dans la partie avec une ferme détermination de ne plus se faire approcher ou inquiéter avec une marge de différence aux deux derniers sets de plus de 5 points, soit 11-3 puis 11-5 respectivement au 4ème et 5ème set.

Une première victoire du team Maurice – Hongrie – Togo qui libère la suite avec une assurance totale puisqu’elles ne seront aucunement inquiétées.

DARI HELGA et AMAH AYOKO en mode sans faute

Avec le vent en poupe, insufflées par leur coéquipière du jour, la hongroise DARI et la togolaise AMAH ne feront que d’une bouchée celles qui se présentaient devant elles pour la médaille d’Or mis en jeu ce jour.

D. HELGA sera, après OUMEHANI, la deuxième de cette équipe Afrique-Europe à se placer pour affronter cette fois l’angolaise Espérance de ANDRADE.

Cette dernière qui, d’un mauvais jour n’a jamais atteint 4 points, elle perd tous les 3 sets sur le même score de 11-3 au 1er set, 11-3 au 2ème set puis 11-3 au 3ème et dernier set.

La dernière partie a mis aux prises la togolaise Amah AYOKO à la RD Congolaise NISONA Chance qui était pourtant malchanceuse ce jour, la jeune Léopard s’est inclinée face à l’Epervière sans atteindre 6 points, soit 11-3 d’abord, ensuite 11-5 et enfin 11-4.

Avec 3 victoires en 3 sorties, l’équipe Ile Maurice – Hongrie – Togo s’est adjugée la médaille d’Or de la catégorie Junior-Fille par équipe.

Horsaison.cd suit de près l’évolution de ces trois athlètes qui à elles seules représentent leur pays dans diverses catégories.

Horsaison / Or Saison

0 0 voter
Évaluation de l'article