La RD Congo termine l’épreuve par équipe dans les deux versions avec trois médailles, dont une en argent et deux en bronze. La médaille d’argent est l’œuvre de Christian MBONGIA et Exaucé NGEFWASA battus 3 – 0 en finale par l’équipe nigériane composée d’Augustine Emmanuel et ABAYOMI.

Face à Augustine, Mbongia s’incline 3 sets à 0, soit 9-11, 7-11 et 6-11. Le deuxième joueur congolais n’a fait mieux que s’offrir un set sur quatre, battu donc 3 sets à 1, soit 8-11, 11-8, 6-11 et 5-11.

En double pour la troisième manche, les congolais sont de nouveau battus 3 sets à 1 (14-12, 6-11, 12-14 et 9-11), défaite justifiée, notamment sur poids de demi et quart de finale contre l’équipe mixte composée d’Alfredo Sanchez du Costa Rica et James Smith d’Angleterre ainsi que celle du Ghana constituée de Baido et Hagan. Toutes ces deux équipes ont été éliminées par les congolais avec beaucoup de difficultés.

EN FINALE DANS LA DOULEUR

C’est un véritable chemin de la croix parcouru pour s’offrir cette valeureuse médaille d’argent. En quart de finale, Mbongia est dompté d’entrée 3 sets à 1 (10-12, 11-4, 8-11 et 9-11) par Baido. Son coéquipier fait un faux pas face à Hagan qui remporte les deux premiers sets, (8-11 et 9-11). Exaucé et Christian sont loin des attentes.

C’est alors que Ngefwasa sort sa grosse artillerie, cible en vu, il aligne trois tirs qui font mal à l’adversaire soit (11-4, 11-9 et 11-2). Il signe la première remontée du match, congolais et ghanéens se tiennent au respect d’un point partout.

C’est le moment du face à face à deux. Les deux premiers sets sont ghanéens (6-11 et 7-11), Baido et Hagan sont dans le bon. Loin de se laisser faire, les congolais remontent à égalité de deux partout (11-4 et 11-9), malheureusement s’inclinent (4-11) au 5ème set. Le tableau d’affichage indique 1-2, avantage ghanéen.

Le retour au face à face individuel s’impose, puisqu’il faut gagner trois jeux pour remporter le match.

MBONGIA ÉGALISE

Mené 1-2, Mbongia qui revient dans le jeu n’a qu’une seule option, refaire le retard au tableau d’affichage pour son pays la RD Congo. Il croise Hagan qui égalise à un set partout (7-11) après la victoire de 11-8 de Mbongia au premier set.

Avec détermination, le congolais remporte les deux autres sets (11-6 et 11-9) et rétablit une fois de plus l’équilibre à deux entre les deux pays.

NGEFWASA QUALIFIE LA RDC EN DEMI-FINALE

Séduisant dans le jeu et très appliqué au service. Ngefwasa n’a laissé aucune chance à Baido, quelque peu résistant, mais pas pour rivaliser avec Exaucé en confiance. Il le domine calmement (11-4, 11-9 et 13-11) et envoie la RD Congo au dernier carré, garantie d’une médaille.

DEMI-FINALE, UN ADVERSAIRE POUR DEUX PAYS

Les deux pays qui font face à la RD Congo en demi-finale est une sélection mixte. Le Costa Rica avec Alfredo Sanchez et l’Angleterre avec James Smith. Telle est la composition de l’adversaire de la RD Congo en demi-finale.

SANCHEZ PREND LE DESSUS SUR MBONGIA

D’un très bon niveau cette opposition, le costaricien a du caractère et est aux commandes d’entrée avec un 6-11. Mbongia qui égalise et remonte à 2 sets à 1 (11-6 et 11-7) est loin d’assurer ses arrières puisqu’il se fait surprendre (7-11 et 9-11). Ainsi,  s’incline au finish 3 sets à 2.

EXAUCÉ L’EGISATEUR

Dans un rôle qui n’est pas le tien, Exaucé NGEFWASA endosse un statut particulier en écrasant tout sur son passage et surtout après une défaite concédée par son équipe. Il aligne deux sets d’entrée (11-8 et 11-9). L’anglais croît à peine à cette réalité, James Smith n’a que le temps de réduire avec (9-11) que son adversaire s’est déjà offert rapidement le dernier set (11-5).

LE DOUBLE EN 3 SETS A 1

Mbongia et Ngefwasa face à James et Alfredo. Le premier set (9-11) est mixte, une belle entame qui n’en restera qu’à ce set puisque les congolais vont enchaîner sans partage trois sets (11-9, 11-5 et 11-4) et en finissent de plus belle manière. Ils mènent désormais 2-1 et veulent en finir au 4ème jeu.

LE RÉGALE DE MBONGIA

Il est difficile à jouer en pareille circonstance. Il aime bien finir le jeu d’où fait cohabiter peines et souffrances à ses adversaires pourvu qu’il ne soit pas dans son élément. Pour ce qui est de cette opposition, Christian MBONGIA a levé l’option d’en finir comme dans ses habitudes puisqu’il est revanchard.

L’anglais est loin de rivaliser avec le congolais, James fait profil bas (11-7, 11-7 et 11-3), 3 sets à 0. La note est salée, 3-1 de score cumulé, Mbongia et Ngefwasa sont en finale du circuit international et vont terminer deuxième parce qu’ils ont été battus en finale par le Nigeria.

Cette épreuve par équipe se clôture également avec deux autres médailles pour la RD Congo. Luzolo Davina et Dianda Gloria remportent le bronze chez les juniors Dames et chez les cadettes Dinanga lily et Kayembe Julie se sont également offertes la médaille de bronze.

Cette compétition se poursuit ce mercredi avec notamment les simples et les doubles.

Horsaison / Or Saison