La finale simple junior boys du circuit mondial de tennis de table Kinshasa 2020 a opposé Exaucé NGEFUASA de la RD Congo à EKOYA du Congo Brazzaville.

Une finale très attendue côté Congolais Démocratique puisqu’au Salon Congo du Pullman Hotel, le Diable Rouge a donné une leçon de la remontada au numéro 1 de la catégorie chez les Léopards. Il s’agit de Christian MBONGIA.

L’inadmissible MBONGIA en demi-finale

Il est réputé d’une capacité exceptionelle de remonter ses adversaires mais pour ce qui est de cette demi-finale, c’est lui qui est remonté contre toute attente.

Alors qu’il n’était plus qu’à un set de l’emporter sur EKOYA puisque le tableau indique trois sets à zéro, Christian MBONGIA est surpris par le retour de son adversaire (9-11, 11-13 et 7-11). Avec cette victoire, le brazzavillois fait taire toute la salle; fair-play oblige, les supporteurs de la RD Congo l’applaudissent et le fixe en même temps rendez-vous en finale face à NGEFUASA Exaucé appelé à sauver l’image de toute une nation.

Interrogé sur cette contre-performance, le jeune MBONGIA dit avoir été à cent pour cent de ses capacités faute d’un petit problème avec son épaule droite.

NGEFUASA revanchard

En finale, NGEFUASA croise le bourreau de MBONGIA en demi-finale, voilà qui donne une autre saveur à cette opposition quand on sait que la rivalité entre les deux rives a déjà toute son importance.

Au premier set, aucun de deux adversaires n’arrive à faire la différence (5-5), NGEFUASA et son coup droit magique font des misères à son adversaire pour l’emporter (11-7).

Un premier set empoché qui donne confiance d’une part et qui révolte de l’autre sur le marquoir, parfait équilibre (5-5) puis 8 égal, le Léopard fait de nouveau la différence et s’offre le deuxième set (11-9).

Le scénario du troisième set est tout autre, NGEFUASA est dominé (4-7), le numéro deux de la RD Congo va renverser la tendance. D’abord, il revient à la hauteur du Diable Rouge avec une série de trois points marqués coup sur coup (7-7) avant d’enchaîner avec 4 autres points pour l’emporter (11-7). Le Brazzavillois n’en revient pas, la salle est en transe, le public surexcité et chante à la gloire du jeune Exaucé et de la RD Congo.

Il n’y a jamais un sans deux

Mené trois sets à zéro, EKOYA croit en sa capacité de remonter au score comme face à MBONGIA en demi-finale, malheureusement pour lui, le quatrième set est loin d’être une partie de plaisir (5-1), il tente de trouver les ressources (6-3) mais les coups droits de son adversaire ne le laissent aucune chance (8-5), cette fois EKOYA obligé d’abdiquer devant Exaucé NGEFUASA qui ne le laisse même pas un set à mettre sous la dent (11-6). Quatre sets à zéro, le score est salé et loin d’être oublié de si peu.

NGEFUASA est donc le médaillé d’or de ce circuit mondial dans la catégorie junior à la grande satisfaction des spectateurs kinois présents au Salon Congo et des congolais en général qui ont suivi cette finale à travers la Radio Télévison Nationale Congolaise.

Horsaison / Or Saison

0 0 vote
Article Rating