C’est ce jeudi 13 juin à Mafraland Kinshasa-Gombe que s’est clôturé le camp d’entraînement pour les jeunes pongistes africains dont l’âge varie entre 12 et 15 ans. Après 5 jours d’intenses travaux accès notamment sur le physique, la psychologie et la technique, les jeunes pongistes africains du moins ceux qui ont fait le déplacement de la capitale Kinshasa ont passé des moments inoubliables et ont certes ajouté un plus dans l’exercice de cette discipline.

Le tout sous l’oeil regardant de la Fédération Internationale de Tennis de Table à travers ses deux experts, le tunisien Amzi MABROUK et de l’allemande Eva JELER.

« Les enfants ont très bien travaillé et ont certainement  appris quelque chose. Ils peuvent toujours mieux faire « estime l’allemande Eva au terme de cette période de préparation. Elle a toutefois déploré le fait que ce stage n’ait pas eu lieu dans une grande salle.

« Le stage était bien, mais pour un si grand groupe faute d’une grande salle, nous nous sommes contentés de celle-ci ».

Eva JELER s’est dit satisfaite du feedback que lui ont donné les enfants en attendant qu’ils se mettent en opposition dès ce vendredi pour ce qui sera une forme d’évaluation autrement dit, le challenge hopes et cadets qui a pour enjeu la qualification au championnat du monde.

Place à la compétition

Le programme prévoit deux jours de compétition au Studio Maman Angebi de la Radio Télévision Nationale Congolais (RTNC), du vendredi 14 au samedi 15 juin.

Filles et garçons dont l’âge varie entre 12 et 15 ans vont s’affronter pour le leadership du continent africain et des tickets qualificatifs au championnat du monde.

Le poids de jouer à domicile

A Kinshasa, l’on note la présence des égyptiens, tunisiens, ougandais et rwandais. Le pays hôte, la RD Congo, aligne un nombre assez important de ses pongistes qui ont la lourde mission de faire valoir leur savoir-faire face aux redoutables égyptiens et tunisiens. Stephan ROULEAU, sélectionneur français de la RD Congo est confiant.

“On affine les derniers coups techniques et stratégiques pour la compétition, j’espère qu’ils seront à la hauteur”.

Ce camp d’entraînement a été un moment unique pour ces jeunes, il a également été intéressant pour le sélectionneur de la RD Congo.

«Très intéressant avec Eva qui a une  expérience énorme en tennis de table, ça apporte toujours un plus pour ma vision et l’entraînement des congolais. »

A domicile, éviter d’être sous pression, jouer à son aise en donnant le maximum de soi-même et au finish « soyez efficaces et gagnez le maximum de matchs ». Tel est le souhait de Stéphane ROULEAU à ses pongistes.

Horsaison / Or Saison