Ils ont dominé le challenge hopes et cadets et ont fini par l’emporter et ce, en présence du Ministre des Sports de la RD Congo, LISANGA BONGANGA, et du numéro un du Tennis de Table africain, l’égyptien KALED EL SALHI qui est venu se rendre compte du déroulement de ces deux compétitions continentales des  jeunes, gage d’un lendemain meilleur du tennis de table africain.

Le Ministre des Sports ai ne pouvait s’empêcher de vivre en live les finales puisque satisfait déjà de l’organisation qu’a fait montre la Fédération de Tennis de Table du Congo lors de l’ouverture.

Comme évoqué dans un autre article consacré à cette compétition, l’organisation est une réussite sans précédent.

Place à la finale cadets

Le Maghreb a investi la capitale Kinshasa pendant ces deux jours de compétition et le tableau de la finale présente l’égyptien MARWAN SHEHATA face au tunisien KHALIL STA. Sans surprise, le jeune pongiste égyptien a dominé son adversaire sans partage, trois sets à zéro, soit (12-10, 11-9 et 12-10).

Dans cette catégorie, la troisième place est également revenue à un autre égyptien YASSIN ABDELMAGUID et le congolais Exaucé NGEFWASA a fini 4ème, synonyme d’une médaille d’argent pour le compte de la RD Congo.

La très disputée finale hopes

Celle-ci a tenu en haleine l’assistance au Studio Maman ANGEBI de la RTNC puisqu’ayant connu un rebondissement de grande envergure. Elle mettait en opposition l’égyptien YASSIN YASSER au nigérian USMAN ISHOLA. Début facile pour l’égyptien qui s’offre les deux premiers sets sans grande résistance en face (11-9 et 11-6). Alors qu’il veut en finir calmement au 3ème set, il rencontre une résistance sans précédent. Résistance qui se transforme en une domination et c’est un set perdu (7-11).

Il faut alors en finir au 4ème set, l’adversaire est loin de faire encore profil bas, il est plutôt menaçant. L’enjeu étant de taille, le nigérian a du répondant puisque le 4ème set va tirer en longueur pour connaître son dénouement à la surprise générale, c’est encore un set perdu par l’égyptien.

La rivalité égyptiens-nigérians n’est pas qu’au niveau des seniors, chez les hopes elle s’invite également.  Cette finale en est une véritable preuve.

A égalité de deux sets, le 5ème et dernier set s’invite pour départager égyptien et nigérian. Ça va se jouer sur un petit detail. Ils se tiennent à 10-10 et puis YASSIN YASSER fait la différence en marquant coup sur coup deux points et l’emporte au bout du suspense (12-10). Il prend le devant et s’offre la médaille d’or après sa victoire 3 sets à 2 sur son adversaire.

Chez les hopes, avec sa médaille d’argent, USMAN est le seul pongiste d’un autre pays à s’infiltrer entre trois égyptiens.

Horsaison / Or Saison