Congo Sport

TIR À L’ARC – JA : LA RDC FAIT SES PREMIERS PAS DANS L’ÉLITE

Plusieurs disciplines sportives prennent part à ces 12èmes Jeux Africains qui se tiennent à Rabat au Maroc. Parmi elles, l’on note le tir à l’arc, discipline sportive qui consiste à tirer une flèche sur une cible. Au total, 19 pays sont inscrits pour cette discipline, y compris la RD Congo.

Au Congo, cette discipline est peu connue du grand public, à peine pratiquée et pourtant il y a toute une Fédération qui prend en charge l’organisation et la pratique de cette discipline sportive. C’est d’ailleurs un ancien Président du Comité Olympique Congolais qui en est le Président, horsaison.cd est allé s’enquérir de la participation congolaise à cette compétition avec ses deux archers, à confier à votre site Monsieur Jean BEYA WAKABENGA qui s’est dit satisfait de cette première participation de la RD Congo au haut niveau.

« Je suis content de l’évolution, car vous comprenez que c’est pour la première fois que nous participons à des compétitions de ce niveau, de très haut niveau en Afrique. »

A ce haut niveau, la RD Congo aligne deux athlètes, un garçon et une fille, très jeunes qui font leur premier pas dans une compétition de grande envergure, question d’assurer un avenir certain à la pratique de cette discipline sur le sol congolais.

« Le comportement de mes archers me réconforte dans ce que nous pouvons faire pour l’avenir. Nous ne pouvons pas aujourd’hui prétendre avoir une médaille d’or ou d’argent, non. Nous pensons que la première participation de nos archers à de telles compétitions, c’est déjà de l’espoir parce qu’ils se comportent bien. »

Les matériels, éternel problème en RDC

Comme d’autres disciplines sportives, le tir à l’arc exige bien du matériel pour sa bonne pratique, chose qui demeure un véritable problème pour la RD Congo. Mais cette difficulté ne réduit pas le désir et la volonté de certains dirigeants de s’adonner à l’encadrement des jeunes qui manifestent la volonté de pratiquer telle ou telle autre discipline, le cas de tir à l’arc.

« C’est un problème d’encadrement, qui dit encadrement dit aussi matériels, chez nous sur place il n’y a pas de matériels. Il faut se débrouiller et c’est aussi l’handicap que nous avons eu quand nous avons commencé les entraînements libres, il a fallu que les marocains interviennent pour nous assister donc chez nous, c’est le problème d’équipements. »

A cette compétition, la RD Congo a aligné ses deux jeunes athlètes, YANFU RUTH ET KANZA DIASONAMA, qui tentent de rivaliser d’autres nationalités, une garantie sûre pour la Fédération.

Notons par ailleurs que c’est grâce à l’assistance en matériels de la Fédération Marocaine que les deux archers de la RD Congo prennent part à ces jeux en occupant tous deux la dernière position au classement des Dames et des Messieurs.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x