A l’occasion de la quatrième journée comptant pour la phase des groupes, les Reds de Liverpool affrontaient le KRC Genk, club où évolue l’international congolais Dieumerci NDONGALA… Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la formation belge n’avait pas les armes pour bousculer le champion en titre.

Genk n’a pas pu battre un Liverpool remanié

Bien que certains cadres de Liverpool étaient mis au repos, Genk a quand même eu du mal à rivaliser avec les leaders de Premier League. Si le score final du match est de 2-1 en faveur des Reds, NDONGALA et ses coéquipiers peuvent s’estimer heureux de n’avoir encaissé que deux buts car la note aurait pu être beaucoup plus salée d’autant plus que les hommes de Jürgen Klopp ont dominé la rencontre dans tous les compartiments du jeu.

NDONGALA n’a pas eu l’influence escomptée

Entré en jeu à la 68ème minute, l’international congolais a été injecté aux côtés de Samatta pour redynamiser l’attaque des champions de Belgique; malheureusement le Léopard n’a pas été d’un apport conséquent. En effet, il n’a pas réussi sa seule tentative de drible et n’a tiré qu’une seule fois en 22 minutes de jeu.

Si l’expérience du KRC Genk en Ligue des Champions cette saison semble être un long périple de souffrance, ceci devrait être considéré comme un baptême de feu pour les jeunes joueurs, à linstar de NDONGALA qui apprend à jouer au plus haut niveau afin de forger son caractère pour l’avenir.

HorSaison / OrSaison

0 0 voter
Évaluation de l'article