La fin de la saison sportive 2018-2019 s’avère très compliquée pour l’AS V.Club qui s’est vue éloigner tout espoir de conserver son titre. Trois rencontres mal négociées par les Moscovites récemment semblent décider sur l’issue de cette saison, la défaite face à Nyuki et deux nuls à Kinshasa face à Renaissance et Lubumbashi Sports.

Trois matches où V.Club a montré un faible niveau de jeu qu’on a plus vu depuis des années. A cela s’ajoute la blessure de son avant-centre Jean Marc Makusu. C’est dans cette atmosphère que les Dauphins Noirs vont recevoir le Tout Puissant Mazembe, le dimanche 21 avril, au Stade des Martyrs dans un match digne de dernière classique.

Bon, il faut tout oublier, c’est la rencontre entre les deux meilleures équipes de ces dernières années. Si du côté Corbeaux le dérouleur continue sa progression chez les Dauphins Noirs, il existe une crainte. Qu’à cela ne tienne, il y a lieu de donner les raisons de croire à une victoire des hommes de Florent Ibenge, histoire de rendre la balance équitable.

1 – Le classique, c’est un autre match

Quand il faut affronter son adversaire ou rival, la préparation et la motivation deviennent différentes. V. Club voudra lors de ce match démontrer qu’il reste la vraie et seule équipe à réussir à faire chuter les Corbeaux. Oui, Lupopo l’a fait dans un derby et V. Club peut aussi réussir cela, car dans les rencontres pareilles, c’est plus les points, c’est la gloire de gagner son adversaire qui transcende les envies. Alors les Bana Mbongo peuvent se revêtir de leur peau de l’Afrique pour produire un match digne d’une finale de Ligues des Champions.

2 – V. Club est invaincu à domicile

Cet aspect doit être pris en compte, en 14 matchs livrés à Kinshasa comme équipe hôte, V.Club compte 11 victoires, dont une par forfait contre Renaissance en l’aller, 3 nuls et 0 défaite. Ajoutons qu’il a marqué 27 buts et n’a encaissé que 5. Notez aussi que la dernière défaite de V.Club à la maison remonte en mars 2018 face à sa majesté Sanga Balende. Depuis, c’est 19 victoires et 4 matchs nuls. Une vraie coriace à la maison qui peut tenir tête à Mazembe

3 – Ibenge -Mihayo, chacun est maître chez lui

Deux victoires pour chacun dans son fief, tel est le bilan de cinq confrontations entre le coach Florent Ibenge de V. Club et Pamphile Mihayo du TP Mazembe.

L’AS V.Club de Ibenge a même imposé un nul à Lubumbashi, la saison dernière et gagnant à Kinshasa par un but à zero, grâce à Jean Marc Makusu de la tête. La sixième confrontation entre les deux sélectionneurs des Léopards tombe dans le bassin des Dauphins Noirs qui laissent prédire une victoire pour l’équipe hôte.

4- V.Club n’a plus perdu à domicile face à Mazembe depuis 2014.

Très loin pour voir la défaite de V.Club face à Mazembe à Kinshasa. Le 1-0 du 11 mai 2014 sacrant les loushois champions de la Linafoot dans un match dramatique qui s’est mal terminé avec des morts et blessures reste la dernière chute de Vita à la maison. Depuis, les choses ont évolué avec deux victoires à domicile et plusieurs nuls.

5 – V.Club pour sauver Kinshasa

6-0 contre Renaissance, 3-0 contre DCMP et 3-0 face à Rangers, Mazembe a dompté Kinshasa lors de la phase aller avec des scores frôlant l’humiliation du foot kinois. V.Club reste la dernière chance de sauver l’honneur de la capitale, il est quand même celui qui représente mieux kinshasa dans le continent alors une motivation de plus pour stopper une vraie colonisation des conquistadors lushois à la quête d’un trône absolu sans contestataire.

Avec toutes ces raisons, il devient logique et possible de bien croire à une victoire de l’équipe de Kinshasa qui ne sait pas se défendre par ses dernières performances. Quoi qu’il en soit, le dimanche sera sûrement une des plus beaux matchs de la saison.

Horsaison / Or Saison