Congo Sport

VOLLEY-BALL / COUPE DU MONDE U18 : « Avec le staff, nous allons travailler pour passer le deuxième tour … » CHRISTIAN MATATA

La disposition, c’est le Groupe D. Là, les Léopards de la RD Congo y disputeront la coupe du monde de Volley-ball réservée aux moins de 18 ans, compétition dont le ticket a été arraché au championnat d’Afrique disputé au Kenya.

Au pays des Pharaons, les congolaises s’y rendent une semaine plus tôt pour mieux s’y produire, l’acclimatation étant le motif de ce déplacement anticipé de la délégation congolaise.

Ce samedi 24 août 2019, le Président de la Fédération de Volley-ball du Congo s’est entretenu lui-même  avec les Fauves congolaises. Ne faites pas l’impossible mais rendez le pays fier de vous.

C’est le gros de son message, « la coupe du monde n’est pas une petite compétition, c’est une compétition internationale. Et la RD Congo qui y prend part devra être valablement représentée. Il était question de rappeler tout cela aux enfants.

Elles partent deux semaines plus tôt pour parfaire leur préparation et ça sera la dernière phase de la préparation pour que nous puissions bénéficier de l’expertise de l’entraîneur Ahmid et profiter des infrastructures que nous nous n’avons pas. Nous avons prévu quelques matches amicaux avec des pays qui sont déjà sur place, en l’occurrence le Cameroun et l’Egypte » a dit Christian MATATA.

Moral de guerrière, objectif précis

Le volley-ball congolais a atteint un cap plus élevé depuis la qualification en 8ème de finale de la paire PHEZO et SALA SALA lors de la coupe du monde de U21 de Beach-volley en Chine.

Si les d’autres générations n’ont pas pu le faire, la bande à MIANDABU devra faire mieux et cette fois en volley de salle « l’équipe est super motivée et unie, nous a rassuré la capitaine des Fauves. Dans leur tête, elles ont mis l’esprit de l’équipe nationale et ont laissé de côté les rivalités des clubs; cela nous montre qu’il est possible que nous puissions faire des bons résultats étant donné que nous connaissons déjà nos adversaires. Les entraîneurs sont entrain de visionner les matches de nos adversaires pour voir de quelle manière nous allons les aborder.

C’est notre première participation, nous n’allons pas sortir des griffes pour sortir des prétentions. Nous souhaitons faire une très bonne compétition. Nous ne devons pas faire la honte de la RD Congo, le plus important, c’est d’aller le plus loin possible. Avec le staff, nous allons travailler pour passer le deuxième tour et être parmi les premiers africains » a soutenu le Président du volley-ball congolais.

Sortir du groupe sera difficile mais pas impossible, la composition vous en dira plus.

POOL D:
Turquie
Japon
Pérou
Bulgarie
RD Congo

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x