Le Président de la Fédération Congolaise de Volleyball a procédé ce samedi 7 septembre à la clôture du championnat de l’Entente Urbaine de Volleyball des jeunes qu’il avait lancé le 18 Février de l’année en cours. Une première édition clôturée en toute gaieté et Christian MATATA se dit satisfait pour son déroulement.

« Je peux dire que je suis satisfait ainsi que les membres de la Fédération parce que nous nous sommes décidés de pouvoir lancer une compétition des jeunes et voir la compétition commencer et se terminer sans incidents. Je pense que nous ne pouvons qu’être contents.

La meilleure chose à faire, c’est de pouvoir améliorer ce qu’il y a eu comme lacune lors de cette saison. Et surtout l’objectif serait d’avoir un grand nombre d’athlètes et faire de sorte à stimuler les présidents des clubs et si on peut avoir un club senior avec une équipe junior, ça serait l’idéal. » 

Deux affiches pour les deux finales

Quatre rencontres pour clore ce championnat des jeunes dans les deux versions, MADAKA – OURAGAN chez les garçons et OURAGAN – LA LOI chez les filles.

OURAGAN – MADAKA s’est joué au tie-break

Une finale à rebondissement puisque MADAKA qui a dominé les deux premiers sets (25-16 et 25-13) s’est vu rattraper par Ouragan aux 3ème et 4ème sets (23-25 et 19-25) et au tie-break MADAKA se ressaisit et l’emporte (15-12). Dans l’ensemble, trois sets à deux et il remporte la première édition de cette compétition des jeunes chez les garçons.

Laborieuse victoire de La Loi sur Ouragan chez les filles

Il a fallu batailler dur pour s’offrir le titre chez les Dames, cette finale n’est pas allée au tie-break mais que ce fut difficile pour la jeune formation de La Loi de l’emporter sur celle d’Ouragan, toujours au terrain annexe du Stade des Martyrs.

Le score serré du premier set (25-23) témoigne l’avantage de La Loi dans ce duel. Les filles de La Loi vont enchaîner au deuxième set avec (25-20) et s’offrir à nouveau le troisième set pour finalement s’imposer (27-25), ainsi remporter la version féminine de la  première édition de cette compétition.

Don des fournitures scolaires

Etant donné que ces deux finales interviennent une semaine après la rentrée scolaire en RD Congo, le Président de la FEVOCO, Christian MATATA en a profité pour remettre à ces jeunes quelques fournitures scolaires, question de participer tant soit peu à la scolarité de ses athlètes.

Puisqu’il a en outre assuré le lancement cette année du championnat interscolaire qui va permettre à la fédération de suivre ces jeunes cette fois au niveau de leurs écoles respectives.

« Je peux vous rassurer que le championnat interscolaire va se jouer cette année, il fallait d’abord prendre langue avec pas mal d’écoles, surtout celles qui ont des terrains et que nous puissions réhabiliter ces terrains.

Nous avons listé tout un nombre de terrains, dès le mois prochain, nous allons faire le tour de ces écoles pour réhabiliter le terrain, leur laisser les matériels et voir avec les responsables pour que nous puissions caler le calendrier par rapport à ça. »

Ça s’annonce donc bien cette rentrée scolaire pour les élèves amoureux du volleyball, il y aura donc une compétition et il faut vous préparer en conséquence.