Congo Sport

VOLLEYBALL – MONDIAL U18 (F): LA RDC VEUT PRENDRE ET APPRENDRE

La coupe du monde de Volleyball des moins de 18 ans ouvre ses portes ce jeudi 5 septembre au Caire en Egypte, avec 20 pays répartis dans 4 groupes de 5 équipes.

La RD Congo qui participe à cette compétition pour la première fois est logée dans le Groupe D avec le Japon, le Pérou, la Bulgarie et la Turquie.

Ce mercredi, les entraîneurs de deux groupes (D et C) ayant pour quartier général l’hôtel « NOVOTEL » ont chacun dévoilé les ambitions de la participation de leurs sélections respectives au cours d’un échange dans une des salles de conférence dudit hôtel.

Une première pour prendre et apprendre

Le sélectionneur de la RD Congo, le marocain Hammid ABDALAOUI a au cours de son intervention planté le décor sur les objectifs de sa sélection qui participe pour la première fois à ce grand rendez-vous du volleyball mondial.

« Nous, on est là dans cette compétition, c’est vrai que moi je suis marocain, j’ai travaillé pendant juste un bout de temps au Congo et on a construit une belle équipe et c’est pour la première fois que la RDC participe au championnat du monde. C’est un exploit pour nous et c’est un début de projet pour construire une grande équipe dans l’avenir.

En ce qui concerne notre objectif dans cette compétition, c’est vraiment prendre et apprendre. On va prendre beaucoup d’expérience, on va partager avec les coachs, on va se connaître et c’est très important dans les sports et c’est aussi pour les joueuses,  elles  vont se connaître, elles vont se partager sur les réseaux sociaux et c’est très important pour le développement humain.

Notre objectif, c’est de participer et de jouer contre les grandes nations de volleyball qui sont là et ça va nous permettre à progresser rapidement vers un niveau plus haut. »

La RDC veut connaître les écoles du monde

Pour sa première participation, au-delà de prendre et d’apprendre, la RD Congo veut bien profiter de son groupe pour mieux grandir avec cette jeune sélection.

« En ce qui concerne le groupe, nous on est là pour participer et pour jouer contre la Bulgarie, la Turquie, le Pérou et pour jouer contre toutes les nations. C’est très important pour nous de connaître toutes les écoles du monde, ça va nous permettre de réajuster énormément les choses pendant nos entraînements. »

Un dernier ajustement

Un peu plus tôt dans la journée, ABDALAOUI et les filles étaient en séance d’entraînement, la dernière avant d’affronter ce jeudi 5 septembre le Japon en ouverture de leur compétition, séance qui n’a duré qu’une heure avec beaucoup d’ajustements des phases de jeu.

Notons par ailleurs que les différents matchs amicaux livrés sur place ont laissé une bonne image de la sélection congolaise que d’autres nations ont hâte de voir à l’œuvre.

Tout est fin prêt, concentrées, les filles de la RD Congo savent certainement à quoi elles sont attendues durant cette compétition de haute facture.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x