C’est une troisième défaite consécutive pour la RD Congo dans cette compétition que les filles ont du mal à digérer, puisque ça commence à faire de trop disent-elles et surtout sans le moindre set remporté. Et pourtant, l’opposition dans ce troisième match n’avait rien avoir avec les deux précédentes, l’adversaire était bien prenable.

Un premier set mal négocié

Mené (0-3) d’entrée, les filles de la RD Congo se sont vite rattrapées (3-3) et ont ensuite pris le devant (8-6) grâce notamment aux mauvais services des Bulgares (8-6) sans être efficaces, elles par contre vont leur rendre l’ascenseur (13-13) avec la passe qu’elles peine à assurer.

L’adversaire va largement en profiter pour maintenir d’abord un écart de trois points (13-16 et 16-19) avant de l’améliorer à 5, 6 et enfin 8 pour un total de (17-25).

Pris de court au deuxième set

Le réalisme avec lequel l’adversaire a démarré le deuxième set est plus qu’étonnant (3-8), un écart de 5 points entre les deux sélections que la RD Congo aura du mal à combler, malgré d’énormes efforts fournis (5-10), il va d’ailleurs varier en 4 et 5, conséquence de non application des Léopards une fois qu’elles ont l’occasion de réduire sensiblement cet écart (11-15 et 14-18).

Par contre, l’adversaire lui comble bien ses fautes de service en profitant des erreurs des congolaises (22-16) et les Bulgares vont assurer ce deuxième set (17-25). Elles mènent désormais deux sets à zéro et la certitude d’en finir au troisième set, puisque les congolaises ne tirent pas profit de ce qui peut leur être fatal face à un autre advesaire.

La passe et la lecture du jeu, les problèmes

La RD Congo démarre le troisième set sur une bonne dynamique (4-2) mais ne tiendra pas longtemps (4-5), les passes mal assurées ont une fois de plus profité à l’adversaire (7-7) quelque fois dans le doute lui aussi, mais son efficacité devant le filet lui garantit la domination (7-10).

Et pendant ce temps, rien ne va plus côté congolais (9-16), la lecture du jeu pose problème. L’adversaire enchaîne coup sur coup (9-22) et s’offre ce set sans trop de difficulté (12-25).

Trois sets à zéro, la RD Congo s’incline à nouveau. Hammid ABDALAOUI, le sélectionneur des Léopards se voit dans l’obligation de mettre à profit la trêve de ce dimanche pour mettre en place une stratégie capable de déjouer avec la Turquie, dernier adversaire de la RD Congo en cette phase des groupes du Mondial U18 Egypte 2019.

Horsaison / Or Saison