Congo Sport

VOLLEYBALL-MONDIAL U18 (F): L’ÉTONNANT DISCOURS D’HAMMID APRÈS LA DÉFAITE CONTRE LE CAMEROUN

Alors qu’elle se voyait si près d’une première victoire dans cette coupe du monde de volleyball, la RD Congo s’est vue éloigner de son premier set et doit batailler dur lors de sa dernière sortie face au Mexique ce vendredi, question d’honneur.  

Battue trois sets à zéro par le Cameroun dans un match qui était pourtant très prenable par les filles de la RD Congo. Cette défaite est une de trop, touchées dans leur intégrité, les congolaises s’attendaient à un discours musclé de la part de leur sélectionneur.

Hammid Habdallaoui va surprendre avec un discours qui certainement a touché chacune des filles de la RD Congo.

« Je suis content sur le banc parce que vous avez présenté un bon volley-ball, un volley-ball de haut niveau.

Je suis très content de votre rendement, malgré qu’on a perdu avec le score très proche. Même si on gagnait, ça ne changerait rien, parce que moi, je suis dans un projet. Il me semble que vous n’êtes pas encore entrées dans ce projet.

On a fait un bon championnat du monde à part quelques choses que je ne sais pas comprendre par rapport à votre culture. Le championnat du monde, c’est juste de la lumière. »

Hammid veut bâtir une sélection pour les prochaines compétitions, ce championnat du monde lui permet d’avoir une véritable base des données et mettre en place un noyau référence pour le futur de la sélection congolaise. D’où, il ne cesse d’inviter les filles d’avoir plus d’attention sur ce qu’elles font.

« Le volley-ball, vous savez le faire, moi et mon staff on est très content, parce que je sais que ça sera une très bonne équipe.

Pour moi, c’est une bonne expérience pas seulement sur le terrain et même en dehors du terrain. Tout ce qu’on fait autour à un impact sur le jeu. Je veux que vous soyez sur le même pied d’égalité avec les autres. Il faut prendre ce qu’il y a des positifs. »

Prendre ce qu’il y a des positifs puisqu’àpres cette coupe du monde, les choses doivent changer et ce changement doit être palpable.

« Après le championnat du monde, si je vois la même mentalité, je dirai que cette fille n’a rien compris. Et, c’est à partir de l’après championnat du monde que je vais décider sur qui reste dans le projet et qui part.

Ce qui est évident, vous avez évolué non seulement sur le terrain mais également en dehors du terrain. »

Des mots qui ont réconforté les filles avant leur dernière confrontation avec le Mexique pour boucler définitivement cette coupe du monde.

La sélection adverse a fait l’objet d’une projection vidéo, question de se faire une idée sur quelques prédispositions et en avoir l’esprit clair et net. Pour cette dernière confontation, ce sont les filles elles-mêmes qui interprètent les images et avec le staff, ils decriptent et se mettent d’accord sur les différentes approches.

De cette séance vidéo, une seule chose à retenir, c’est « avoir l’intention de » au service. Il faut non seulement s’appliquer mais beaucoup plus savoir où placer sa balle. Donc, une fois au service, il faut qu’elles sachent où placer la balle avant de servir et cela doit venir de l’intention de servir court, long, etc.

Une dernière pédagogie comme dernière cartouche d’avant Mexique de ce vendredi.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x