Aucune victoire remportée au terme de la phase des groupes de la coupe du monde de moins de 18 ans, la RD Congo a naturellement occupé la dernière place de son groupe avec quatre défaites et aucun set remporté.

Ce mardi 10 septembre, c’est une autre compétition que les filles de la RD Congo ont entamé, celle qui consiste à jouer sa meilleure position parmi les mal classées des groupes.

Encore une défaite 

Pour entamer cette conquête du positionnement, les filles de la RD Congo étaient face à celles de la Biélorussie. Comme lors de la phase des groupes, c’est encore une défaite qui sanctionne cette opposition.

Les filles de la RD Congo n’ont joué que le 1/3 du premier set, présentant une opposition de grande envergure (8-8), mais la suite sera un autre match (8-14) et se font dominer presque sur toute la ligne (10-15). Les erreurs se multiplient (10-18), l’adversaire fait la fête (11-25) et s’offre le premier set.

Le deuxième set est loin d’être à la hauteur d’un vrai duel, les filles de la RD Congo n’ont pas réussi à remettre les esprits en place pour mieux aborder ce set (1-4 et 2-8). Conséquence, la note est salée (3-10 et 5-13). Sans difficulté (7-14), l’adversaire s’investit et remporte ce set (7-25), une véritable raclée.

La révolte tardive

Alors que tout était facile pour la Biélorussie puisque l’adversaire a déjà baissé les bras au deuxième set, contre toute attente, elles vont vivre la plus farouche résistance des filles de la RD Congo, comme elles ne pouvaient s’y attendre (3-3).

Quoique dominées de justesse (6-8 et 6-11), les Léopards vont s’appliquer et s’appuyer sur le service pour réussir une belle remontée (12-19). Elles reviennent à quatre points d’écart (26-20) puis trois (19-22), cent pour cent de service réussi, toutefois trahies par la réception et le contre, elles vont s’incliner (20-25). Un réveil tardif qui n’aura mis en exergue que leur capacité technique qui peine à rester constante le long d’une opposition.

Horsaison / Or Saison