Congo Sport

EUVOKIN : 49EME CHAMPIONNAT ET SES PAS

C’est sur un terrain aménager de volley au complexe stade des martyrs que s’est ouvert la 49ème édition du championnat de l’entente urbaine de volley Ball de Kinshasa,

Membres du bureau fédéral, autorités politico-administrative tous réunis ont assisté ce lancement qui au programme n’avait qu’une confrontation. Une 49ème édition qui a pris du temps pour finalement être lancée, l’on compte 4 mois de retard, la faute aux tractations devant établir une marge de manœuvre entre l’entente de Volley Ball de Kinshasa et la Ligue de Volley Ball de Kinshasa, c’est finalement le 17 Février 2019 que tout a commencé.

Un début qui amène aussi une particularité

La 49ème édition et sa nouveauté

Le floue persistait jusqu’à une semaine du Coup  d’envoi sur qui de l’EUVOKIN et de la LIVOKIN allait s’occuper des clubs dit « Grand ». Un floue entretenu sur base d’humeur entre membres de la Fédération et ceux de l’Euvokin ; certains ne supportant pas les autres.

Ce qui imposait une restructuration et vision de voir du Président de la Fédération de Volley Ball du Congo lui-même. Christian MATATA opte alors pour une manière de faire les choses, la cohabitation entre les deux instances.

Laisser l’Entente Urbaine de Volley Ball commencer et assurer la poursuite avec la Ligue de Volley : « Nous avons eu quelques et réunion avec la ligue ainsi que l’entente concernant l’organisation. La Ligue va chapeauter la gestion du volley Ball sur l’étendu de Kinshasa mais elle entrera en lice de par son propre championnat l’étape des play-offs parce que nous voulons que les grands clubs puissent avoir un Top niveau. Au départ nous nous sommes dit que l’entente devait organiser les compétitions des jeunes mais vu que nous sommes largement en retard, nous avons décidé de commencer ainsi avec accord de la Ligue » a déclaré le Président de la FEVOCO.

Pendant ces temps l’EUVOKIN engage les représentants de la RDC aux championnats d’Afrique des clubs champions Messieurs et dames prévus Au Caire en Egypte.

L’un d’eux a lancé les hostilités, c’est le VC Espoir qui ce dimanche avait en face le VC Force Terrestre, le revenant têtu de cette 49ème édition.

1er set à l’actif d’Espoir, seul à la barre de 20 points

Pour un match d’ouverture, le VC ESPOIR de Kinshasa entre en scène à l’absence de sa présidente, Nancy MBO, qui d’ailleurs se fait lors des différentes sorties de son équipe mais l’esprit de la gagne ne manque pas au rendez-vous.

Le premier acte débute  avec effet immédiat d’une forte domination d’Espoir puisque sortant d’une longue préparation du championnat d’Afrique des clubs champions (Egypte 2019).

Les hommes de Danny SAPALO maintiennent la barre d’écart entre 4et 5 points 4-0, 9-4 puis 7 points 14-7, des écarts qui vont se réduire au fur et à mesure que Force Terrestre entre dans le match entre deux et 3 points 15-13, 16-13.

Un retour qui va motiver et mettre la pression sur Espoir qui se remet dans la partie grâce à TSHIANGA Patrick  18-13, 20-13, 22-17, puis 25-17

Force Terrestre et le 2è Set

La première pause de la partie va s’avérer d’une importance capitale pour les Jaunes et Noirs de Force Terrestre qui retrouvent des arguments à faire valoir. La formation de branche Terrestre des FARDC est la première à inscrire les points dans cette manche  et atteindre en premier la barre de 8 points, à 7-8.

Une avance qui se maintient et met en mal les Bleus noir qui n’arrivent plus à coller leur cheville 10-14, 12-16, 18-22. Puis 19-23.

Espoir ira alors puiser dans ces ressources pour trouver l’égalité qui se présentera plus d’une fois 24-24, 25-25 et 26-26, la dernière égalité. Les hommes de Danny SAPALO va inscrire les deux points de la victoire pour l’emporter au forceps 28-26

Force Terrestre terrassée

Au  dernier et 3ème set, les équipes se répondent coup pour coup et se tiennent à un, deux, voire  3  points d’écart pendant la première manche, qui s’entremêle aussi avec des égalités 2-3, 4-4, 5-5, 7-7, 9-8, 11-9, 14-11 puis 18-11.

De ce 7 points de différence, les Espérantistes entament une montée fulgurante pour s’offrir ce premier match du championnat, mais non sans peine  Force Terrestre remonte mais sans atteindre Espoir qui, en tête, va atteindre la note de 22 Points en premier,  à 22-20.

Essoufflée, Force terrestre s’arrête à 21 points alors qu’Espoir est à 25 points.

Ces deux clubs qui ont joué pour de fortunes divers, Espoir l’essai des tactiques pour le championnat d’Afrique alors que Force Terrestre veut récupérer sa place dans la capitale.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x