DR Congo's players celebrate scoring their team's third goal during the Africa Cup of Nations (CAN) 2024 quarter-final football match between DR Congo and Guinea at the Alassane Ouattara Stadium in Ebimpe, Abidjan on February 2, 2024. (Photo by SIA KAMBOU / AFP)

CAN 2023 : RENVERSANTE FACE À LA GUINÉE, LA RDC RETROUVE LA DEMI-FINALE 9 ANS APRÈS

La RD Congo va jouer les demi-finales de la 34ème Coupe d’Afrique des Nations. Les Léopards ont battu la Guinée (3-1) et s’invitent au dernier carré de cette compétition, neuf ans après la CAN 2015.

Pas attendus à cette étape de la compétition, les Léopards ont déjoué les prévisions en s’offrant ce ticket combien important pour la marche vers un nouveau titre.

Comme ce fut laborieux pour la RD Congo puisque la Guinée a démarré fort ce face à face avec une première action sur le côté droit qui a exigé le gardien Mpasi à une première parade.

La réponse de la RD Congo n’a pas tardé. Sur un manque de communication dans la surface de Syli, Yoane Wisa qui hérite de la balle entre défenseur et gardien guinéen ne cadre pas sa frappe.

La Guinée se veut possessive et organise ses actions avec des attaques placées à partir de son camp. Elle a fini par avoir gain de cause puisque l’une d’elles a contraint le capitaine congolais à la faute dans la surface. Une petite poussette de Mbemba sur l’attaquant guinéen est sanctionnée d’un penalty que transforme (20′) Moahamed Bayo.

Chancel Mbemba à la base de la faute qui a occasionné le penalty se rachète. Sur corner, le défenseur de la RD Congo échappe au marquage sur le côté gauche dans la surface guinéenne et du pied gauche, il égalise (26′) pour la RD Congo.

A la demi-heure de jeu, les deux sélections se tiennent à égalité. La Guinée, toujours possessive, prive le ballon aux congolais puisque à chaque fois ces derniers se montrent dangereux avec le peu des ballons qu’ils obtiennent.

Peu avant la pause, Cédric Bakambu se met en évidence pour l’une des rares fois dans ce match. Entre deux défenseurs, l’attaquant congolais dévie du pied droit le ballon qui passe près de la cage de Syli.

Le score d’un but partout en reste là pendant cette première période.

Monté à la place d’Elia, Silas Katompa va mettre à profit sa pointe de vitesse après une action de but manqué par le Syli. L’attaquant congolais, parti de la moitié de terrain de la RD Congo, amène le ballon jusque dans la surface pour se faire fauter et obtient un penalty pour sa sélection. Penalty que transforme Yoane Wissa (65′), la RD Congo mène désormais (2-1).

Pour la première fois dans cette CAN, la RD Congo marque deux buts et pour la deuxième également, les Léopards mènent dans cette compétition. 

Du poste pour poste Desabre monte Simon Banza (72′) à la place de Cédric Bakambu, avec un style de jeu différent de celui qu’il a remplacé. Très combatif, il obtient un coup franc peu dangereux et éloigné de la cage adverse. Cependant, il fallait faire sans l’adresse de Masuaku, dont la trajectoire de la frappe a envoyé le cuir directement au but, alors que le gardien guinéen avait l’intention d’anticiper le ballon au point de penalty.

Le coup franc de Masuaku vient alourdir le score (82′) et permet à la RD Congo de se rassurer d’une place en demi-finale d’une CAN, neuf ans après celle perdue (2-1) en Guinée Equatoriale en 2015 devant la Côte d’Ivoire. Les Eléphants qui pourraient être à nouveau adversaires des Léopards à cette même étape de la compétition en cas d’une victoire sur le Mali.

HorSaison/OrSaison

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin

P