Congo Sport

COUPE DU CONGO EN MODE REVALORISATION

Deuxième compétition majeure en République Démocratique du Congo, la Coupe du Congo de football n’avait plus que comme seul enjeu, la qualification aux interclubs de la Caf, notamment, à la Coupe de la confédération, place réservée à l’unique vainqueur de cette compétition.

Moins attrayante que la ligue nationale de football pour certains cadors, la coupe du Congo a été revêtue d’un statut peu honorifique, chemin emprunté souvent par les déçus de la LINAFOOT. Question de leur permettre de sauver leur saison sportive.

Comment redonner vie à cette compétition, quand on sait qu’en réalité, elle devait être d’un prestige national sans concurrence ?

L’EXCEPTION 54

Aucune différence attendue au démarrage de la 54ème édition de la coupe du Congo. Au terme des premières phases, quatre clubs se qualifient à l’étape de demi-finale, RENAISSANCE DU CONGO, JSK, MOLUNGE et AS NYUKI.

Contre toute attente et à la demande des autorités de la Province du Haut-Katanga, la ville de Kolwezi accueille la dernière étape de la coupe du Congo. Le dénouement de cette étape propose deux oppositions et la finale oppose la Jeunesse Sportive de Kinshasa à l’AS NYUKI de Butembo.

La petite finale, elle, s’est soldée sur une victoire de Molunge sur Renaissance respectivement 3ème et 4ème de la 54ème coupe du Congo de football.

L’INATTENDUE

Pour une fois, la finale de la coupe du Congo se joue sous le regard attentif de plusieurs autorités du pays, notamment le Premier ministre Bruno Tshibala, représentant personnel du Président de la république Joseph Kabila Kabange, le Ministre des sports et loisirs Papy Niango, le Gouverneur de province Richard MUYEJ et bien d’autres autorités de la Province du Lualaba et de la Fédération congolaise de football association.

AS NYUKI, LA SURPRISE !

Loin des faveurs de pronostics face à JSK, l’AS NYUKI vainqueur de Renaissance du Congo à l’étape de demi-finale, après la séance des tirs au but, un but partout étant le score au terme du temps réglementaire. Dans les ultimes minutes des prolongations, l’AS NYUKI crée la surprise avec un deuxième but venu de nulle part, alors que les deux finalistes n’attendaient que le coup de sifflet final de l’arbitre pour se lancer à la loterie des tirs au but.

Un deuxième but qui sacre l’AS NYUKI contre la faveur des pronostics. Avec cette victoire l’AS NYUKI marche dessus les deux clubs de la capitale Kinshasa et s’offre le titre tant convoité par Renaissance du Congo qui n’avait que cette option pour sauver sa saison, alors que JSK n’est pas passée loin d’un doublé historique EPFKIN et COUPE DU CONGO.

UN TITRE AVEC PLUS DE SAVEUR

Une première pour le club de Butembo, AS NYUKI inaugure également une nouvelle ère, pourtant le prestige était de soulever le trophée et d’aller simplement en Afrique. Cette fois-ci les choses changent.

Le trophée de la 54ème coupe du Congo pèse 100. 000 USD, prime du Gouvernement de la république au vainqueur de la compétition. Une première dans l’histoire de la deuxième compétition de la RD Congo.

Le finaliste malheureux, JSK, touche la moitié de la prime du vainqueur, soit 50.000 USD. Et, 30.000 USD et 10.000 USD sont remis respectivement à Molunge et Renaissance du Congo qui ont occupé la 3ème et 4ème place.

Au total, une somme de 190.000 USD a été remise aux équipes qui ont occupé les quatre premières places de la compétition. Désormais, la coupe du Congo a un enjeu financier avant celui relatif à la participation à la coupe de la confédération.

UNE PREMIERE AVEC PLUS D’IMPACT

Discrètement, ils avaient quitté leur fief pour prendre part à la 54ème édition de la coupe du Congo de football. De retour à Goma, l’AS NYUKI est accueillie comme un Héro revenu de guerre avec la victoire qui libère tout un peuple.
Une caravane motorisée accompagne les joueurs et le staff de l’aéroport de Goma jusqu’à la place de l’Office National du Café bondée des spectateurs attentifs aux remerciements des abeilles au Président de la République, en présence du Gouverneur de province Julien PALUKU, du Ministre des sports et loisirs Papy NIANGO et de la Vice-ministre du Budget Maguy Rwakabuba.

C’est le Gouverneur de province, Julien PALUKU, qui procède à la présentation du trophée à la population locale saluant la prouesse et l’exploit des joueurs. Pour sa part, le Ministre des sports et loisirs Maitre Papy NIANGO a donné des assurances du Gouvernement central quant à l’accompagnement des abeilles avant et pendant la campagne africaine 2018-2019.

De retour dans leur quartier général à Butembo, l’accueil est délirant, une haie d’honneur attendait depuis plus de deux heures l’arrivée des vaillants vainqueurs de la coupe du Congo à l’aéroport de Rughanda.

Une fois la coupe sortie de l’avion, ce sont des cris de joie qui pouvaient se faire entendre de très loin, comme qui dirait enfin, ils sont là et la coupe aussi. Cette scène de liesse va laisser place à un véritable chemin de la croix, puisque le véhicule transportant les joueurs et le staff était obligé de faire avec les supporteurs décidés pour certains de faire le pied et pour d’autres de se faire accompagner des motards. L’on pouvait également observer certains perchés sur les arbres, voire même sur les toits des maisons, laissant ainsi exprimer leur satisfaction à ce sacre de NYUKI et prendre part active à ce grand jour qui fait désormais partie de l’histoire de la Ville de Butembo.

C’est à la tombée de la nuit, après des dizaines de kilomètres que les joueurs arrivent à destination. Une liesse sans précédent envahie le lieu, sous le regard attentif de la Vice-ministre du budget, du Ministre des sports et loisirs et bien entendu du Gouverneur de province.

Horsaison / Or Saison

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x