FB_IMG_1711143267016

JEUX AFRICAINS/HANDBALL (H) : LA RDC EN ARGENT AVEC UN PEU D’OR DANS SES MAINS

Les Léopards Handball Messieurs de la RD Congo terminent deuxième au tournoi des Jeux Africains, puisque battus difficilement par les Pharaons d’Egypte (32-33), au terme d’une finale qui aura tenue en haleine plus d’un amoureux de cette discipline.

La RD Congo n’est pas passée loin d’un exploit face à l’Egypte qui a fait parler son expérience dans gestion de fin de match, en cas d’un retour qui risque de lui causer préjudice ou encore prolongerait le suspense d’une opposition.

Perdre avec un but d’écart une finale des Jeux Africains, c’est avoir le sentiment que sa médaille d’argent a une face en Or puisque les Léopards de la RD Congo y étaient presque.

A l’image de sa fin, cette finale a connu un début très disputé entre congolais et égyptiens, de (3-2) pour la RD Congo et le score est passé à (6-8) pour l’Egypte. S’en est suivi d’une série d’égalités (9-9, 10-10). L’Egypte se détache par la suite et creuse l’écart avec deux buts d’avance (14-12) puis cinq à la pause (19-14).

Au retour de la pause, la RD Congo peine à recoller les morceaux. Les cinq buts d’écart (21-16) sont bien gérés par les égyptiens.

Comme si cela ne suffisait pas, la RD Congo perd son pivot Gauthier Mvumbi pendant un moment, faute au manque d’un maillot en remplacement de celui qu’il portait puisque déchiré.

Dans l’entre-temps, l’écart est passé à six (24-18, 26-20). A quinze minutes de la fin du match, l’Egypte est devant avec sept buts d’avance (29-22). Cette finale est presque pliée.

Avec le retour de Gauthier Mvumbi, la RD Congo est loin d’abdiquer. Les Léopards tentent le tout pour le tout (29-25) et entament une belle remontée (31-28), le score ne tient plus qu’à trois buts de différence (32-29). La RD Congo réduit à deux buts cet écart (32-30) et à trois minutes de la fin du match, l’Egypte revient à trois longueur (33-30). Les Léopards marquent coup sur coup deux buts (33-32) et se rapprochent sensiblement de l’égalisation à une minute du terme.

Pour casser cette menace, les égyptiens sollicitent intelligemment un temps mort qui va leur profiter puisqu’au coup de sifflet final, ils sont victorieux quoiqu’avec un but d’écart (33-32), mais suffisant pour monter à la plus haute marche du podium.

Pour une première finale disputée côté Léopards, c’était une belle expérience. Cette médaille d’argent obtenue de cette manière récompense tout de même les efforts de tout un groupe.

HorSaison/OrSaison

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email

Laisser un commentaire

Solverwp- WordPress Theme and Plugin

P